Retour

Santé Outaouais 2020 tire la sonnette d’alarme sur les traitements en oncologie

Un groupe citoyen reproche au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais d’accuser un retard technologique important dans le traitement des patients atteints de cancer. Dans une lettre envoyée aux médias mercredi, Santé Outaouais 2020 presse le CISSS d’agir pour placer « la vie des patients au-dessus des considérations financières ».

Dans sa missive, le groupe souligne que 102 patients de moins ont reçu des traitements en radio-oncologie au CISSS de l'Outaouais en 2016-2017 par rapport à l’année précédente.

Selon Santé Outaouais 2020, cette tendance est à contre-courant de ce qui est vécu dans les autres régions de la province. Elle s’expliquerait par le nombre de patients qui sont envoyés à Montréal pour leurs traitements, selon le groupe.

« Ceci est dû au retard du CISSS de l'Outaouais à utiliser les plus récentes technologies pour s’attaquer aux masses cancéreuses, telles que la stéréotaxie, et l’absence d’imagerie par résonance magnétique à l’Hôpital de Gatineau, mais aussi par les problèmes informatiques et l’organisation déficiente des services aux patients au Centre de cancérologie », peut-on lire dans la lettre signée par Andrew Gibson et Gilbert Langelier, porte-parole d’Outaouais 2020.

Le groupe demande notamment un engagement des députés de l’Outaouais dans ce dossier pour répondre aux besoins des patients.

Mardi, un autre groupe, la coalition Équité Outaouais, a fait une sortie publique pour réclamer un meilleur financement notamment dans le secteur de la santé dans la région en vue des prochaines élections provinciales.

Plus d'articles