Retour

Se rendre à l'école à pied de façon sécuritaire? Oui, c'est possible!

Tous les parents qui laissent leur jeune enfant marcher pour aller à l'école vivent les mêmes angoisses. Même si le trajet entre le domicile et l'école est court, l'idée de savoir son enfant seul sur un chemin, vulnérable face aux automobilistes, suscite des craintes.

Un texte d'Angie Bonenfant

Cette malheureuse situation s'est déjà produite à l'École des Deux-Ruisseaux, dans le secteur de Hull, il y a quelques années. Un enfant a été happé par un automobiliste distrait.

« C'était le chaos, ce matin-là » se souvient Caroline Pilon, maman de jeunes enfants fréquentant cet établissement scolaire. « La quantité de véhicules qu'il y avait devant l'école [à cette époque-là] était incroyable! »

Depuis, pour les parents, il était devenu impératif de poser un geste afin d'améliorer la sécurité de leurs enfants.

Le tragique accident est donc à l'origine de la mise sur pied d'un programme en Outaouais, qui permet aux élèves du primaire de marcher à l'école de façon sécuritaire.

En 2014, l'École des Deux-Ruisseaux est ainsi devenue le premier établissement scolaire de la région à prendre part au projet Trottibus.

Le concept est simple. Les élèves se rendent à l'école à pied, en groupe, vêtus d'un dossard d'une couleur voyante et accompagnés d'un adulte.

Le trajet du Trottibus est prédéterminé. Tel un autobus scolaire, des élèves inscrits au programme se joignent au groupe de marcheurs à des arrêts bien identifiés.

« Quand on a lancé le projet, personne ne savait marcher! », raconte Mme Pilon, qui est devenue coordonnatrice bénévole du Trottibus à son école. « De la 1re à la 6e année, on a appris aux enfants comment traverser la rue. »

Un exemple : le Pédibus à Ottawa

À Ottawa, du côté des écoles publiques anglaises, l'autobus pédestre est déjà très bien implanté. Une quinzaine d'écoles sur le territoire ont un programme de ce genre.

Voici comment ça fonctionne!

Populaire Trottibus

Trois ans plus tard, le Trottibus à l'École des Deux-Ruisseaux est devenu un succès.

« Les enfants apprennent avec le Trottibus et, rapidement, ils veulent marcher tout seuls », explique Mme Pilon. Avec le Trottibus, on crée une bonne habitude de marche et ensuite les enfants poursuivent par eux-mêmes! »

Cette année, l'École des Deux-Ruisseaux comptera deux Trottibus, chacun ayant un trajet différent.

Le service est également offert dans quatre autres établissements scolaires de l'Outaouais.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un sanglier est coincé sur un lac gelé





Rabais de la semaine