Retour

Sélection de l’ombudsman : le NPD accuse le gouvernement d’outrage 

L'opposition néo-démocrate affirme que les libéraux ont violé les procédures parlementaires en nommant unilatéralement Barbara Finlay au poste d'ombudsman par intérim, plus tôt cette semaine.

Le député Gilles Bisson a porté plainte à ce sujet auprès du président de l'Assemblée législative, le libéral Dave Levac.

M. Bisson lui demande de reconnaître le gouvernement coupable d'outrage à la législature.

Le NPD aurait voulu que le contrat de l'ombudsman André Marin soit de nouveau prolongé, le temps que le processus de sélection suive son cours, mais le gouvernement a refusé.

Les libéraux soutiennent qu'ils ne pouvaient pas faire autrement. Sinon, fait valoir le gouvernement, la province se serait retrouvée sans ombudsman, parce que les trois partis ne s'entendaient pas sur le choix d'un même candidat.

Le député Bisson rétorque que, selon les procédures en place, le gouvernement ne pouvait pas agir par décret et devait organiser un débat à l'Assemblée législative.

Plus d'articles

Commentaires