Retour

Semaine de rentrée pour des réfugiés syriens arrivés à Ottawa

Les premiers enfants d'une famille de réfugiés syriens font leur entrée à l'école, cette semaine, au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) à Ottawa.

C'est l'école élémentaire catholique Montfort qui accueillera, dès jeudi, une fillette de 7 ans et son frère de 5 ans, dont la famille est parrainée par la paroisse Saint-Gabriel.

Des ressources ont été déployées pour accueillir les nouveaux élèves dans leur langue maternelle. Ils seront bien encadrés, explique Réjean Sirois, directeur de l'éducation au CECCE, notamment grâce à un jumelage avec d'autres élèves qui leur permettra d'assimiler la routine de l'école.

Un travail d'équipe

Par ailleurs, l'école travaillera à l'intégration de toute la famille avec la collaboration d'autres organismes, en les appuyant dans différentes facettes de leur vie, par exemple en les aidant à trouver un médecin de famille. Le CECCE pourra également offrir des cours de langue aux parents, au besoin.

« C'est un travail d'équipe avec la paroisse, l'école et la famille », explique M. Sirois.

Ce n'est pas la première fois que le CECCE accueille des nouveaux arrivants. L'établissement souligne qu'il dispose de personnel d'expérience dans ce domaine.

« Ces élèves vont se sentir aussi bien accueillis que tous les autres élèves qu'on a accueillis, de toutes les origines et de toutes les communautés ethnoculturelles qu'on a eues au cours de l'existence du conseil », souligne le directeur de l'éducation.

Le CECCE précise que ses 22 000 élèves inscrits dans ses 52 écoles proviennent de 110 pays.

Plus d'articles

Commentaires