Retour

Sept déneigeuses neuves de la Ville de Gatineau sont inutilisées depuis deux ans

Plus de deux ans après que la Ville de Gatineau ait acheté sept camions de déneigement ayant des défectuosités, ces derniers sont toujours au garage. Le conseiller municipal responsable du déneigement, Jean Lessard, juge la situation inacceptable.

En janvier 2015, la Ville de Gatineau a pris possession des sept nouveaux camions à dix roues, achetés pour une somme totale de près de 1,5 million de dollars. Peu de temps après, des opérateurs ont signalé des vibrations anormales dans les engins.

« Il y avait beaucoup de vibration au niveau de la cabine comme telle, le volant, même dans le camion. Il y a des parties de plastique qui ont commencé à craquer et à casser et les camions sont neufs. Il y a des moments où ça vibrait moins que d'autres, mais tout a été analysé et règle générale, ça dépassait les normes », soutient le président du Syndicat des cols bleus, Denis Savard.

Ce dernier affirme que les anomalies sont dues aux suspensions et que les véhicules ne respectaient pas les normes, si bien que la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail du Québec a été impliquée.

La Ville a donc envoyé des mises en demeure à la firme Surgenor Truck Group lui demandant de régler les problèmes. Les camions ont été stationnés et le demeureront cette année jusqu'à la fin de l'hiver.

L'administration affirme avoir pris les mesures nécessaires pour minimiser les conséquences du problème, notamment en mettant en service neuf autres nouveaux camions de déneigement. Cette nouvelle flotte de véhicules devait remplacer des camions en fin de vie utile, qui seront finalement utilisés jusqu'à ce que le dossier soit réglé.

Le conseiller responsable du déneigement est irrité

Pour Jean Lessard, cette situation est la goutte qui fait déborder le vase, dans un contexte où il juge le déneigement de la Ville insatisfaisant.

« Là on a des camions, on ne peut pas les utiliser, c’est de la perte pour moi. C’est inacceptable », a-t-il déclaré dimanche en entrevue à Radio-Canada.

Je pense qu’il y a des mesures qui auraient pu être prises beaucoup plus rapidement pour qu’on fasse les correctifs et qu’on règle après ça le litige.

Jean Lessard, conseiller municipal responsable du déneigement

Par ailleurs, M. Lessard a souligné qu'il n'avait pu obtenir que peu d'informations sur ce dossier, de même que sur les opérations de déneigement en général, ce qui l'empêche, en tant que porte-parole, de répondre aux questions des citoyens.

« J’aimerais qu’on puisse mieux informer le citoyen, dire où on en est, qu’est-ce qu’on fait et je n'ai malheureusement pas ces informations-là pour rassurer les citoyens. Ça m’inquiète de plus en plus et mes collègues aussi m’interpellent beaucoup », a-t-il indiqué.

Le conseiller a souligné que sur sa propre rue, les borne-fontaines ne sont pas déneigées, ce qui pose un problème de sécurité. Pour essayer de faire bouger les choses, il compte poser des questions au comité plénier de la Ville mardi prochain.

« Je pense que des changements s’imposent, assez radialement, sur notre déneigement », a-t-il ajouté.

D'après le reportage d'Estelle Côté-Sroka

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine