Retour

Série Marvest : coups de coeur locaux dans le cadre du CityFolk

Le CityFolk prend place à Ottawa du 14 au 17 septembre. Pour une troisième année, la série Marvest invite le public à découvrir des artistes locaux dans des lieux inusités.

Un texte de Jean-François Chevrier

Le CityFolk d’Ottawa bat son plein au parc Landsdown jusqu’à dimanche.

Présenté annuellement à la mi-septembre, l’événement musical rappelle la fin de l’été. En plus des noms bien connus - comme Jack Johnson, Amanda Marshall, The Philosopher Kings et Royal Canoe qui fouleront la grande scène - une cinquantaine d’artistes locaux auront l’occasion présenter leurs plus récentes créations.

Cette année, plus de 50 artistes et groupes se livreront, jour et nuit, le vendredi et samedi dans les boutiques, pubs et banques de la rue Bank. L’année 2017 propose une cuvée de jeunes artistes.

Voici quatre spectacles à ne pas manquer : 

1. Grace Marr

Quelle belle découverte! À seulement 18 ans, la justesse de la voix de cette jeune ottavienne impressionne. Formée en chant classique, Grace Marr a d’abord joint sa voix au duo indie rhythm and blues Grace & Jack, avant d’entamer une carrière solo sous l’étiquette régionale London Gentleman Records. S’il y a un spectacle que je ne manquerai pas, c'est celui-là !

Où et quand : samedi au Pure Gelato à 13 h 15 et à 14 h 30 au Arrow & Loon Pub

2. Beyond Spain

Beyond Spain est le projet solo d'Alex Harea qui raconte ses aventures en Espagne. De longues marches au Camino de Santiago (le chemin de St-Jacques-de-Compostelle), une route historique de pèlerinage espagnol. Alex cherchait à connaître ses limites physiques et mentales. Le projet Beyond Spain est le résultat d'une exploration personnelle et des réalités qui l'entourent.

Où et quand : vendredi à 16 h 30 à la banque BMO Landsdowne

3. Sarah Scriver

Sarah Scriver est une artiste de 17 ans qui a beaucoup à partager. Elle a connu une jeunesse très difficile : victime de violence, de commotions, d’amnésie, de dépression… C’est la musique qui l'a sauvée. Par son art, Sarah encourage aujourd’hui les jeunes de sa génération qui souffrent. Elle est rapidement devenue un porte-étendard de la lutte contre l’intimidation dans la région.

Où et quand : samedi à 14 h 15 au Metro Musicet à 3 h 30 au Capital Barber Shop

4. Okies

Trop peu d’artistes gatinois présentent des vitrines au Marvest. La réalité des deux solitudes est malheureusement tout aussi présente en musique chez nous! Ceci dit, la formation Okies originaire d'Aylmer présentera son spectacle vendredi soir sur la rue Bank à Ottawa. Rappelons aussi que la formation a été décrétée groupe coup de coeur au Festival de l’Outaouais émergent (FOE) en 2015.

Où et quand : vendredi à 21 h au Pub Arrow & Loon

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine