Retour

Services essentiels à la fonction publique : le gouvernement Trudeau abrogera une mesure de la loi omnibus

Le président du Conseil du Trésor, Scott Brison, a annoncé mercredi qu'il abrogera des changements apportés par le gouvernement Harper en 2014 sur les services essentiels dans la fonction publique.

« En rétablissant des lois du travail justes et équilibrées, le gouvernement reconnaît que les syndicats jouent un rôle important dans la protection des droits des travailleurs et qu'elles servent à renforcer la classe moyenne », a déclaré Scott Brison dans un communiqué. « Nous prenons un autre pas de l'avant pour rétablir les ponts avec la fonction publique en abrogeant ces changements mis en place par le gouvernement précédent. »

Le gouvernement conservateur de l'époque avait, dans son projet de loi omnibus, défini que le gouvernement avait le droit de décider lui-même quels sont ces services essentiels, alors qu'ils faisaient auparavant l'objet d'une entente entre le syndicat et l'employeur.

L'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC), le plus grand syndicat représentant les fonctionnaires fédéraux, avait même déposé une contestation devant la Cour supérieure de l'Ontario contre cette parcelle de la loi omnibus.

Le syndicat a fait valoir que la loi portait atteinte aux droits constitutionnels des employés de la fonction publique fédérale.

Un projet de loi sera déposé à l'automne pour abroger ces dispositions.

Selon un texte de CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine