Retour

Ski Tour Canada : les meilleurs fondeurs du monde à Gatineau

Les meilleurs fondeurs sont à Gatineau pour participer au Ski Tour Canada, dont la première étape a lieu mardi, au parc Jacques-Cartier. Des skieurs de 25 pays sont au Canada les dernières étapes de la Coupe du monde, qui prendra fin le 12 mars à Canmore, en Alberta.

Un texte de Jonathan Jobin

C'est d'abord une épreuve de sprint en style libre, qui ouvrira les hostilités en plein centre-ville de Gatineau.

Comme la plupart des épreuves de Coupe du monde se déroulent en Europe, le Québécois Alex Harvey aura la chance, pour une rare fois, de compétitionner devant une foule acquise à sa cause.

Les fondeurs vont s'élancer sur un parcours de 800 mètres et vont compléter deux boucles, pour un sprint total de 1,7 km dans le parc Jacques-Cartier. Les nombreux participants à l'épreuve de mardi sont satisfaits de la piste et des conditions de neige.

« C'est un joli parcours, qui est taillé sur mesure pour les sprinteurs. Ça va être rapide puisqu'il n'y a pas beaucoup de bosses. Mais comme on a deux boucles, le temps de qualification sera sûrement un peu plus long, ce qui peut aider un distanceur comme moi », mentionne le Français Maurice Manificat.

De son côté, Alex Harvey a rencontré des difficultés en sprint cette saison, mais le vice-champion du monde en sprint classique croit qu'un podium est un objectif atteignable.

« J'ai eu de bons résultats dans ma carrière. C'est six coureurs à la fois sur un parcours étroit. Ça joue du coude, il y a des chutes, des bris d'équipements. Mais je crois qu'il faut se concentrer sur un bon positionnement, étant donné que c'est un sprint sur un parcours plutôt long », affirme celui qui avait enregistré de meilleurs résultats lors des trois dernières épreuves de sprint.

L'Italien Federico Pellegrino pourrait quant à lui mettre la main sur le globe de cristal en sprint en remportant une des étapes de cette discipline au Canada.

« Ce sera difficile contre plusieurs grands adversaires. Ça fait presque deux mois que j'ai remporté ma dernière victoire. Je ne dois pas trop penser à la possibilité de remporter la Coupe du monde et ça ira bien », souligne celui qui possède près de 100 points d'avance au classement de la spécialité sur le Norvégien Petter Northug.

Les fondeurs internationaux vont participer à huit épreuves (Gatineau, Montréal, Québec et Canmore) au cours des 12 prochains jours. Les athlètes s'attendent à deux semaines très intenses.

« C'est inhabituel. Ce sera difficile pour tout le monde. Il faut prendre l'avion, il y a le décalage horaire et l'altitude à mi-chemin. Je me concentre vraiment sur la récupération, j'ai mon plan tout est planifié au quart de tour », conclut Alex Harvey.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine