Retour

SONDAGE - Maxime Pedneaud-Jobin écraserait Sylvie Goneau

Selon un sondage Radio-Canada / Segma Recherche, si des élections avaient eu lieu la semaine dernière, dans un duel qui l'oppose à la conseillère de Bellevue, Sylvie Goneau, Maxime Pedneaud-Jobin l'emporterait haut la main.

Un texte de Angie Bonenfant

Sept Gatinois sur dix choisiraient en effet le maire actuel, contre deux pour Mme Goneau. C'est dans le secteur de Hull que l'appui populaire s'exprime le plus fortement envers M. Pedneaud-Jobin.

À un an du prochain scrutin municipal, ces résultats n'ont rien pour rassurer la conseillère de Bellevue. 

La conseillère de Bellevue a annoncé au printemps dernier ses intentions de briguer le siège de maire de Gatineau aux élections municipales de 2017. À la lumière de ce sondage, toutefois, ses chances ne semblent pas très reluisantes.

« C'est trop tôt évidemment pour prédire qui va remporter les prochaines élections », admet d'emblée Raynald Harvey, président de la firme Segma Recherche. « Par contre, il y a un écart de 50 %, c'est énorme! »

Si on se fie aux résultats du sondage, analyse Anne Mévellec, professeure à l'École d'études politiques de l'Université d'Ottawa, Mme Goneau ne représente pas une solution de rechange crédible pour les répondants.

« Vingt-sept pour cent des gens se déclarent insatisfaits du travail de Maxime Pedneaud-Jobin, mais seulement 20 % de ces mêmes personnes voteraient pour Mme Goneau », indique-t-elle. « La conseillère ne récupère même pas l'ensemble du mécontentement des répondants. »

Évidemment, souligne-t-elle, nous sommes à un an des prochaines élections et d'ici là, bien de l'eau aura coulé sous les ponts.

Des joueurs non confirmés peuvent-ils brouiller les cartes?

Par ailleurs, dans un bassin de candidatures potentielles où on retrouve l'ancien ministre fédéral Lawrence Cannon et l'ex-maire de Gatineau Yves Ducharme, Maxime Pedneaud-Jobin maintient sa confortable avance.

Fait à noter, dans ce pool de joueurs, tous les conseillers municipaux dont le nom a été soumis aux répondants arrivent tous loin derrière.

Le maire est davantage contesté dans Aylmer, un secteur où le taux de satisfaction à son égard est le moins élevé.


« Ça témoigne surtout de la stabilité des élus au municipal au Québec et au Canada, en général », note Mme Mévellec. « Les élus qui reportent leur candidature sont systématiquement réélus avec des taux de 80 %. »

La véritable course commencera dans les prochaines semaines, soutient Mme Mévellec. C'est à ce moment-là que vont sortir les candidatures officielles.

Le défi pour les opposants au maire, prévient-elle, sera de récolter et de rassembler les forces vives de la communauté, afin d'essayer de renverser la tendance constatée dans le sondage.

Réactions des candidats potentiels au sondage


MAXIME PEDNEAUD-JOBIN

Âge : 48 ans
Profession : maire de Gatineau
Études : Maîtrise en développement régional de l'UQO

« Les résultats sont assez clairs, il y un haut taux de satisfaction. Pour moi, c'est toujours périlleux de commenter ça à un an de l'élection, car en politique, c'est presque de la science-fiction. Le portrait à ce moment-ci est très positif, mais il y a beaucoup d'eau qui va couler sous les ponts. »


GILLES CARPENTIER
Âge :
62 ans
Profession :
Conseiller municipal, district du Carrefour-de-l'Hôpital et Président du C.A. de la Société de transport de l'Outaouais (STO)
Études : Maîtrise en relations industrielles et ressources humaines, Université du Québec

« Je suis flatté. Les résultats ne me déçoivent pas, car je ne suis pas candidat à la mairie et je ne le serai pas non plus. Je réfléchis pour voir si je ferai un deuxième mandat et je concentre toutes mes énergies sur celui que j'ai entrepris. »

DENIS TASSÉ
Âge :
62 ans
Profession : Conseiller municipal du district de Touraine
Études : Formation commerciale et plusieurs cours de formation personnelle et professionnelle

« Je suis quand même celui parmi les conseillers actuels qui a obtenu le plus de votes. C'est un honneur pour moi. Le message est clair, il y a 46,8 % qui voteraient pour le maire, mais il y a quand même 53,1 % qui voteraient pour une autre personne. Et, ça va sûrement alimenter ma réflexion. »

SYLVIE GONEAU
Âge : 50 ans
Profession : conseillère municipale, district de Bellevue, Ville de Gatineau
Études : Diplôme collégial en Gestion hôtelière et de restauration / Gestion en événement

« Quel genre de candidate ou de mairesse serais-je, si au premier signe de défi, j'abandonnais? Je pense que lorsqu'on convoite un poste aussi important, on a besoin de démontrer du courage, de la détermination, nos convictions et nos valeurs. »

LAWRENCE CANNON
Âge : 69 ans
Profession : Ambassadeur du Canada en France
Études : Baccalauréat en Science politique de l'Université de Montréal et maîtrise en administration des affaires de l'Université Laval

Il n'a pas été possible de joindre M. Cannon qui est présentement en poste à Paris à titre d'ambassadeur. Son mandat se termine en 2017. Il n'a fait aucune annonce sur ses intentions.

YVES DUCHARME
Âge : 58 ans
Profession : Président du Regroupement des gens d'affaires de la capitale nationale (RGA) et président, Yves Ducharme Consultant inc.
Études : Baccalauréat en droit à l'Université d'Ottawa

« J'ai déjà indiqué que j'étais disposé à réfléchir dans la mesure où il y a dans la population un désir de changement. Mais avec un taux de satisfaction qui est si élevé, c'est bon signe pour le maire actuel. »

Plus d'articles