Les membres des Forces armées canadiennes ont repris du service, lundi, pour la première Relève de la Garde de l'année sur la colline du Parlement.

À l'origine, la cérémonie devait commencer le 7 juillet, mais en raison des nombreuses constructions effectuées sur les terrains de la colline parlementaire, elle a été reportée au 10 juillet.

Pour la 58e saison, les régiments n'ont pas lésiné sur le déploiement. À elle seule, la Garde de cérémonie est constituée de 400 militaires provenant de 86 régiments de l'Armée canadienne, de six navires de la Marine royale canadienne et de six escadrons de l'Aviation royale canadienne.

La cérémonie consiste en une série d'exercices militaires et musicaux. Elle regroupe un orchestre du régiment et des joueurs de cornemuse.

  • La cérémonie a lieu tous les jours à 10 h sur la colline du Parlement du 10 juillet au 25 août;
  • Des sentinelles sont également postées à la Tombe du soldat inconnu sur la Place de la Confédération, située au coin des rues Elgin et Wellington, de 9 h à 17 h;
  • Il y a aussi des sentinelles entre 9 h et 17 h à Rideau Hall, la résidence de son Excellence, le Gouverneur Général, située au 1, promenade Sussex, du 26 juin au 24 août.

Chaque membre de la Garde de cérémonie est un soldat dûment entraîné des Forces armées canadiennes, de la Force régulière ou de la Première réserve.

Pour voir l'infographie sur votre mobile, cliquez ici

Histoire

La première cérémonie de la Relève de la garde sur la colline du Parlement a eu lieu le 2 juillet 1959. Elle était menée par le Régiment des Canadian Guards, un régiment de la Force régulière de l'Armée canadienne.

Le Détachement des services d'honneur sera plus tard composé des deux régiments de réservistes, les Governor General's Foot Guards d'Ottawa et les Canadian Grenadier Guards de Montréal.

Plus d'articles

Commentaires