L'entreprise Itsmax n'est pas convaincue par les explications fournies par la Société de transport de l'Outaouais (STO).

Plus tôt cette semaine, Itsmax a critiqué les résultats d'un appel d'offres lancé en 2014 par le transporteur public pour faire l'acquisition de son Système d'aide à l'exploitation et Information voyageur (SAEIV).

Ce système permet, d'une part, à la STO de suivre le déplacement de ses autobus à l'aide de la technologie GPS.

D'une autre, il permet d'informer les usagers en temps réel.

Le président de la STO, Gilles Carpentier, a profité de la présentation du rapport sur les dépassements de coûts pour la construction du Rapibus, hier (jeudi), pour répondre aux allégations d'Itsmax.

La firme technologique reproche notamment au transporteur public de ne pas avoir retenu sa soumission, qui était pourtant la plus basse.

La STO a plutôt retenu les services d'Ineo Systrans, même si le prix proposé par cette dernière était de près de 8 millions de dollars, soit 3 millions de plus que la soumission d'Itsmax.

Gilles Carpentier a rappelé que le prix n'était pas le seul critère pris en compte.

Il a aussi souligné que la STO avait des doutes quant à la capacité d'Itsmax de livrer la marchandise.

L'un des responsables d'Itsmax, Guy Sirois, rétorque que c'est faux et que son entreprise avait l'expertise nécessaire.

Il souligne qu'Itsmax avait précédemment été sélectionnée par la STO pour son Système d'information aux voyageurs et, selon lui, tout c'est bien passé.

Il indique aussi que son entreprise avait déjà installé des systèmes d'aide à l'exploitation ailleurs.

« On leur a donné des références de clients chez qui on avait installé des systèmes depuis 2008. Mais il n'y a jamais personne qui les a appelés », raconte Monsieur Sirois.

Par ailleurs, la STO s'est montrée ouverte à la possibilité de remettre à Monsieur Sirois une copie de l'évaluation de sa soumission, comme il le réclame.

Selon des informations de Laurie Trudel

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine