La Ville de Gatineau devrait terminer l'année avec un surplus budgétaire. C'est ce qu'a dévoilé le maire Maxime Pedneaud-Jobin, mardi soir, lors de la présentation du bilan financier de sa Municipalité, à quelques semaines de l'adoption de son budget 2017.

Le surplus anticipé est de l'ordre de 5 à 6 millions de dollars, ce qui représente moins de 1 % du budget de la Ville. L'an dernier, Gatineau avait dégagé un surplus budgétaire net de 6,2 millions de dollars.

Selon le maire, le nouveau surplus s'explique, entre autres, par des revenus de droits de mutation et de taxes foncières plus élevés que prévu. La Ville a aussi réalisé des économies en matière de remboursement de sa dette.

« Lors de la préparation du budget 2016, l'objectif était de garder le cap sur le cadre financier et les priorités définies en début de mandat », souligne M. Pedneaud-Jobin dans un communiqué. « La Ville a alors réalisé la plus petite augmentation de dépenses de l'histoire de la Ville. Les travaux de la Commission de révision des dépenses et des services se sont poursuivis et nous avons adopté un plan de diversification des revenus. »

Par ailleurs, le conseil municipal vise à maintenir la hausse annuelle de l'impôt foncier à 1,9 %, à laquelle s'ajoute la taxe dédiée de 1 %. Cette mesure nécessitera de faire preuve de créativité, puisque le déficit structurel en 2017 oscillerait entre trois et quatre millions de dollars, selon le maire.

Le premier magistrat affirme que les finances de la Ville sont saines et sous contrôle, grâce au travail rigoureux des élus et des employés municipaux. Il entend poursuivre les efforts pour maintenir la hausse des taxes à un niveau raisonnable pour les contribuables.

Les discussions sur le budget 2017 se dérouleront du 7 au 10 décembre prochains.

Avec les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque