Retour

TABLEAUX - Dans quels domaines travaillent les minorités visibles à Ottawa et en Outaouais?

ICI Ottawa-Gatineau a voulu mieux connaître la réalité des minorités visibles en milieu de travail. En plus de lancer une consultation publique sur notre site Internet pour recueillir des témoignages, nous avons demandé des données régionalisées récentes à Statistique Canada. Ces informations permettent de brosser un tableau détaillé quant à la présence des minorités visibles dans différents secteurs d'activité, à Ottawa et en Outaouais.

Un texte d'Emmanuelle de Mer

Dans la région de la capitale nationale, le secteur de l'hébergement et de la restauration se démarque nettement quant à la proportion de travailleurs issus des minorités visibles (29 %).

Le gouvernement fédéral étant un important employeur, c'est sans surprise que le milieu des administrations publiques arrive au second rang (22 %).

Le secteur de la fabrication suit, avec 21 % d'employés provenant des minorités visibles, puis les soins de santé (20,7 %) et la catégorie générale des « autres services » (19,6 %).

À Ottawa, cet ordre est quasi respecté, à l'exception du domaine de la fabrication qui se faufile au second rang (25,9 %), derrière l'hébergement et la restauration (34,2 %), et devant les services administratifs (25,6 %).

On constate également qu'environ le quart des employés à Ottawa dans les domaines de la fabrication, des services administratifs et des soins de santé provient de minorités visibles.

Cette proportion est environ deux fois moins importante en Outaouais. Elle s'établit ainsi à 12,4 % pour les services administratifs; 9,3 % en soins de santé et 6,3 % dans le secteur de la fabrication. De plus, ce dernier domaine d'activité glisse de la troisième à la cinquième place en Outaouais.

À la lumière des données de Statistique Canada, on remarque par ailleurs que la proportion de travailleurs issus des minorités visibles est généralement beaucoup plus basse en Outaouais qu'à Ottawa.

C'est le cas en hébergement et restauration,par exemple, pour plus d'un travailleur sur trois (34,2 %) à Ottawa. Cette proportion atteint seulement les 13 % en Outaouais.

Si les services administratifs suivent de près en Outaouais (12,4 %), la proportion grimpe dans ce domaine à 25,6 % à Ottawa.

Les secteurs les moins bien représentés

À l'autre bout du spectre, les secteurs où les minorités visibles sont les moins présentes à Ottawa et en Outaouais sont les arts et loisirs (9,5 %); le milieu de l'agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse (8,7 %); les entrepreneurs spécialisés (7,8 %), les services publics (7,7 %) et l'industrie de la construction (7,2 %).

Cet ordre est gardé quasiment tel quel en Outaouais, exception faite du domaine de la construction qui prend le quatrième rang (3,6 %). Les services publics ferment la marche (2 %).

À Ottawa, les minorités visibles sont davantage présentes dans les services publics (10,4 %), tandis que le milieu de l'agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse glisse à l'avant-dernier rang (9,6 %). La région de la capitale nationale n'a en effet pas autant de forêts et de cours d'eau à exploiter que l'Outaouais.

Où se positionnent Ottawa et l'Outaouais au pays?

Au Canada, c'est également le secteur de l'hébergement et de la restauration où l'on retrouve la plus importante proportion de travailleurs issus des minorités visibles (25,5 %, contre 29 % pour Ottawa et l'Outaouais).

Ces résultats nationaux sont talonnés de près par le milieu des finances et des assurances (25,1 %, contre 19 % pour Ottawa et l'Outaouais).

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine