Retour

Taxi vs Uber : les chauffeurs de taxi n’ont pas dit leurs derniers mots

Au lendemain de la rencontre d'un comité municipal qui propose une plus grande ouverture au service privé Uber, les chauffeurs de taxi d'Ottawa sont toujours mécontents et comptent mettre en place différents moyens de pression pour gagner le public à leur cause.

« Les chauffeurs sont en réunions pour discuter de leurs prochains pas la semaine prochaine », explique Marc-André Way, le directeur général de Coventry Connections. « Je pense qu'ils veulent faire quelque chose qui va sensibiliser le public. »

L'idée d'une grève est-elle dans les plans? Impossible de le savoir, mais selon un chauffeur de taxi, Nur Damaly, ce serait une mauvaise idée.

Par ailleurs vendredi, plusieurs chauffeurs de taxi sont sortis en trombe de la salle du conseil municipal d'Ottawa, où se tenaient les audiences sur la future réglementation d'Uber.

Les chauffeurs ont bondi de leur siège quand le comité a voté à 7 voies contre 3 contre l'imposition de caméras de surveillance dans les véhicules d'Uber, comme c'est le cas dans les taxis.

De leur côté, les réactions des citoyens rencontrés étaient mitigées lorsqu'on leur demandait s'ils étaient en accord avec cette demande des chauffeurs de taxi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine