Retour

Temps durs pour les services municipaux de déneigement

La dernière chute de neige dans la région met de la pression sur les services de déneigement municipaux d'Ottawa et de Gatineau.

Ce sont 241 cm de neige qui sont tombés depuis novembre, bien au-delà de la moyenne annuelle sur laquelle se basent les deux municipalités pour leurs opérations de déneigement. Au cours des quatre derniers jours seulement, 40 de ces centimètres sont tombés.

« Depuis le 26 décembre dernier, on parle de 80 sorties de nos équipes pour dégager les rues, par rapport à 64 l’an dernier. Alors c’est un hiver assez rigoureux », a affirmé le directeur des communications de la Ville de Gatineau, Jean Boileau.

L'accumulation de neige n'est qu'un des éléments à considérer. De nombreux cycles de gel et de dégel ont aussi eu un impact sur les opérations de déneigement.

À Gatineau, par exemple, la Ville a procédé à un appel d'offres pour acheter d'autres tonnes de sel d'épandage, puisqu'elle a écoulé plus de 70 % de ses stocks entreposés pour l'hiver.

« On a puisé beaucoup dans nos réserves, mais il en reste », a rapporté M. Boileau. « En attendant, on travaille avec des mix de pierre de riz pour mieux dégager les rues. »

Ottawa, à ce chapitre, s'en tire un peu mieux. Environ 35 000 tonnes de sel ont été utilisées jusqu'à présent et il en reste encore une bonne cinquantaine en réserve.

Les deux municipalités ne peuvent dire si elles devront dépasser leur budget de déneigement, mais tout porte à croire que ce sera une année difficile. À Gatineau, ce poste budgétaire, d’un peu plus de 16 millions de dollars, est calculé en fonction d'une moyenne de 221 cm par année. Cette moyenne est déjà dépassée de 20 cm.

Quand tu enlèves plus de neige, ça coûte plus cher.

Luc Gagné, directeur des voiries de la Ville d’Ottawa

« On n’aimerait pas un autre 20 cm, mais si ça arrive, ça arrive. C’est le travail qu’on fait », a constaté Luc Gagné, directeur des voiries de la Ville d’Ottawa, qui donne trois semaines à son équipe pour se débarrasser des bancs de neige.

Les deux municipalités se croisent les doigts pour avoir un répit d'ici la fin de l'hiver.

D’après les informations des journalistes Stéphane Leclerc et Mylène Crête

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu manges du yogourt passé date?