Retour

Théâtre : six artistes francophones se partagent 40 000 $

La Fondation pour l'avancement du théâtre francophone au Canada a récompensé six artistes qui oeuvrent en milieu minoritaire lors d'un gala, samedi à Québec.

Des bourses allant de 5000 $ à 12 000 $ ont été remises aux six lauréats dans l’objectif de développer le théâtre francophone hors Québec.

Deux auteurs ontariens récompensés

L’auteur et résident du Grand Sudbury qui mêle théâtre et poésie, Antoine Côté Legault, a remporté le prix national d'excellence RBC, accompagné d’un chèque de 8000 dollars.

Cette somme lui permettra de se consacrer à l’écriture de sa pièce poétique ODE ou la vie après avoir regardé le soleil dans le blanc des yeux. L'artiste affirme qu'il s'agit d'une pièce « née d’un poème », qu’il « a commencé à écrire de façon spontanée ».

M. Côté Legault souhaite présenter sa pièce avec sa compagnie, la Bibitte poétique.

L’auteure et dramaturge d’Ottawa, Mishka Lavigne, a, de son côté, reçu une bourse de 5000 $ pour effectuer un stage dans le cadre de la production I Am Europe, au Théâtre national de Strasbourg, en France.

Un lauréat au Manitoba

L’artiste Sébastien Gaillard, résident de Winnipeg, a remporté le prix du Centre des écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles d’une valeur approximative de 12 000 $.

Cette distinction lui permettra de se rendre en Belgique pour y effectuer une résidence d'écriture d'un mois sous la supervision du Centre.

Deux artistes acadiens

Xavier Lord-Giroux a obtenu une bourse de 5000 $ avec le prix Viola Léger. Cette somme doit aider le dramaturge de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, à finaliser l'écriture du texte Les Préliminaires.

Pour développer cette pièce, l’auteur a réalisé une série d’entretiens avec des jeunes dans la vingtaine au sujet de leur vie sexuelle et amoureuse.

Myriam Vaudre est la lauréate du prix spécial Suzanne-Cyr, une récompense d’une valeur de 5000 $, qui lui permettra de suivre un stage au sein d'une des trois compagnies membres de la Fondation pour l'avancement du théâtre francophone.

Une artiste de Vancouver récompensée

La Vancouvéroise Émilie Leclerc reçoit 5000 $ avec le Prix Roland Mahé pour développer son projet théâtral Ré/Vision, une expérience inspirée de la célèbre photo prise lors de la crise d’Oka en 1990, celle face à face entre le jeune soldat Patrick Cloutier et le Warrior Anishinaabe Brad Laroque.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine