Retour

Toujours pas de candidat conservateur dans Hull-Aylmer

À mi-chemin dans la campagne électorale, le Parti conservateur (PC) n'a toujours pas de candidat dans la circonscription de Hull-Aylmer, alors que l'appel d'intérêt de l'association régionale a pris fin.

Pour le moment, il y a des candidats conservateurs dans les circonscriptions de Pontiac, Gatineau et Argenteuil-La Petite-Nation, mais toujours pas dans Hull-Aylmer.

L'ancien conseiller municipal Luc Angers, qui fait campagne sous la bannière bleu marine dans Gatineau, croit que ce n'est qu'une question de temps.

Selon lui, il ne faut pas laisser le champ libre aux autres partis, surtout que la région de l'Outaouais est loin d'être acquise à la cause des conservateurs.

« On ne peut pas laisser un comté ouvert, sans candidats. C'est pour ça que le Parti va certainement avoir un candidat dans les prochains jours », soutient-il.

L'Association conservatrice de Hull-Aylmer indique qu'un candidat ou une candidate sera choisi en début de semaine prochaine.

Luc Angers s'attend à ce que cette personne soit « solide et issue du milieu ».

Il rappelle par ailleurs que la campagne est longue. Dans ce contexte, il estime que l'arrivée, même tardive, d'un candidat ne sera pas préjudiciable pour ce dernier.

Pas d'inquiétude dans le camp libéral

En 2011, les conservateurs ont recueilli un peu plus de 10 % des suffrages dans Hull-Aylmer.

Au regard de l'histoire de la circonscription, le candidat libéral Greg Fergus dit ne pas avoir de crainte quant à l'arrivée éventuelle d'un candidat du PC.

En se basant sur ce qu'il constate sur le terrain, Greg Fergus évalue que moins de 10 % des citoyens rencontrés s'identifient au parti de Stephen Harper.

D'après un reportage de Michel-Denis Potvin

Plus d'articles

Commentaires