Retour

Tourisme Ottawa préoccupé par le mouvement des chauffeurs de taxi de l'aéroport

L'organisme Tourisme Ottawa craint les conséquences d'une prolongation du lock-out de la compagnie Coventry Connections imposé aux chauffeurs de taxi de l'aéroport.

La porte-parole, Jantine Van Kregten, lance un appel au dialogue aux parties afin de mettre fin au conflit rapidement.

« Tout le monde espère que la situation va se régler aussitôt que possible. Mais si ça continue beaucoup plus longtemps, peut-être que ça va avoir des effets », indique-t-elle, en entrevue à l'émission Les voies du retour.

Les chauffeurs de taxi contestent l'augmentation de la redevance pour les clients accueillis à l'aéroport, imposée par Coventry Connections.

La compagnie de répartition soutient qu'il faut s'adapter aux exigences du secteur. Le conflit vient d'entamer sa deuxième semaine.

Tourisme Ottawa n'a pas enregistré de baisse d'achalandage ni de plainte de la part de touristes par rapport à la situation qui prévaut à l'aéroport.

Branle-bas à l'aéroport et dans les hôtels

L'aéroport d'Ottawa a mis en place un train de mesures afin de faciliter l'entrée des visiteurs et le retour des résidents, qui reviennent de voyage.

Un kiosque d'information a été installé afin d'indiquer aux gens comment se rendre à destination.

« On a des options. Il y a des taxis qui desservent encore l'aéroport. L'aéroport a offert des navettes. On a le transport en commun », détaille la porte-parole de Tourisme Ottawa.

Les hôtels se sont également mis au diapason en fournissant aux visiteurs de l'information sur le meilleur moment de se rendre à l'aéroport.

Plus d'articles

Commentaires