Retour

Train à vapeur Masson-Montebello : le président du comité de relance quitte son poste

Dans une lettre envoyée, jeudi, à ses désormais anciens collègues, le président du Comité de relance du train à vapeur, Rémi Tremblay, a annoncé sa démission. Il mentionne notamment le manque de financement du projet, mais aussi le fait que le trajet choisi ne soit pas viable.

Dans la missive, Rémi Tremblay s'inquiète du manque de fonds alloués au projet de relance du train à vapeur.

Il lance aussi un avertissement aux membres du comité concernant le trajet qu'il juge beaucoup trop long.

Le trajet du train touristique relierait le secteur de Masson-Angers à Montebello, pour une distance d'une quarantaine de kilomètres.

Rémi Tremblay estime qu'une liaison entre Plaisance et Montebello serait préférable, car elle serait deux fois plus courte, d'autant que la Compagnie de chemin de fer de l'Outaouais exige que le voyage dure moins d'une heure trente.

Un faux problème selon certains

Selon le conseiller de Masson-Angers, Marc Carrière, il suffirait que le train touristique roule plus vite pour remplir cette dernière condition.

« La vitesse permise pour les trains de passagers est de 48 km/h. Si on fait le calcul, 40 km de distance, on tombe à l'intérieur d'une heure facilement. Si c'est juste ça comme critère, on est capable de le faire », affirme l'élu.

Aurèle Desjardins, l'ancien directeur général du CLD Papineau et membre du comité de relance, croit que le problème de la durée du trajet peut trouver une réponse dans le contenu des activités qui seront proposées aux passagers.

« Le temps de parcours n'est pas si important que ça si on leur fait vivre des expériences à bord du train », est-il persuadé.

Tourisme Outaouais, pour sa part, demande à ce qu'il y ait davantage de discussions sur le parcours du train.

L'organisme rappelle que son financement de 50 000 $ est conditionnel à certaines conditions, notamment un trajet plus court. Le montage financier complet doit être déposé le 31 août prochain.

D'après un reportage d' Andréanne Apablaza

Plus d'articles

Commentaires