Retour

Trois candidats à la mairie de Gatineau contre la citation patrimoniale du Quartier du Musée

Les candidats à la mairie de Gatineau Clément Bélanger, Sylvie Goneau et Denis Tassé endossent les conclusions d'une étude privée sur les répercussions de la citation patrimoniale du Quartier du Musée, dans le secteur de Hull. Ils affirment tous trois qu'ils vont encourager les projets de développements urbains, comme la Place des peuples du groupe Brigil, advenant leur élection le 5 novembre prochain.

L'étude dévoilée vendredi matin a été commandée à la firme Aviseo et payée par le groupe Essor centre-ville, qui a déjà été présidé par Pierre Samson, l'un des candidats au poste de conseiller du district de Hull-Wright, où se situe le Quartier du Musée.

Selon le groupe, l'étude d'Aviseo conclut que la désignation patrimoniale du Quartier du Musée « mettrait en péril des projets immobiliers en attente d'approbation d'une valeur de quelque 520 millions de dollars ». La Ville de Gatineau se priverait de retombées économiques de 322 millions de dollars et de la création de 4000 emplois.

L'étude a été commanditée par sept membres du groupe Essor centre-ville, dont les hommes d'affaires Nader Dormani et Gilles Desjardins, qui ont offert des contributions allant de 4000 $ à 9000 $.

Dans le registre des entreprises du Québec, Essor centre-ville décrit son mandat comme étant de « favoriser le progrès et le développement du centre-ville de Gatineau [du] secteur Hull, ainsi que sensibiliser les citoyens aux conséquences d'une citation patrimoniale du Quartier du Musée ».

Des candidats à la mairie en accord avec ces conclusions

Par voie de communiqué, le candidat à la mairie Clément Bélanger se dit d'accord avec les conclusions de l'étude, laquelle affirme que la citation du secteur « viendrait freiner sa revitalisation ». Il ajoute que « sa position sur le Quartier du Musée est claire et ferme ».

« La Ville doit valoriser ce secteur afin de redynamiser notre centre-ville et en faire un endroit prisé, tant par les Gatinois que par les touristes », poursuit-il.

La candidate à la mairie Sylvie Goneau va dans le même sens et félicite « les entrepreneurs » qui ont commandé l'étude indépendante. « J'ai toujours cru au projet des tours et ceci vient renforcer ma position », indique-t-elle.

Mme Goneau ajoute que si elle est élue à la mairie, elle demandera à la Ville de conduire sa propre étude qui « évaluera le potentiel économique, social et touristique de son centre-ville pour que les élus soient tous en mesure de bien comprendre les retombées des constructions ».

Le candidat à la mairie Denis Tassé affirme, quant à lui, que le développement du centre-ville passe par celui de l'axe Laurier.

Il reconnaît que le projet Place des peuples du groupe Brigil ne respecte pas le schéma d'aménagement de la Municipalité et le zonage en vigueur. Mais il soutient que des règles, « ça se change ».

M. Tassé s'oppose à la citation patrimoniale de tout le secteur du Quartier du Musée et privilégie la désignation à la pièce de bâtiments particuliers.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine