Retour

Trois décès probablement liés à la chaleur en Ontario

Le coroner en chef de l'Ontario, Dirk Huyer, affirme que son bureau enquête sur trois morts possiblement liées à la chaleur, signalées durant les quatre derniers jours. Le médecin-hygiéniste en chef de l'Ontario David Williams et lui ont fait le point sur les dangers de la chaleur extrême qui s'abat sur la province, mardi.

Un texte de Myriam Eddahia

Le Dr David Williams fait la distinction entre les morts de causes naturelles et les morts dites « accidentelles ».

« Les morts accidentelles sont directement liées à la chaleur. Les coups de chaleur, par exemple, provoquent des complications qui peuvent mener à la mort », précise-t-il.

Le coroner ne veut pas, pour l'instant, dévoiler d'où venait les gens qui ont perdu la vie.

Un manque d'uniformité

« On ne peut pas commenter ce qui se passe au Québec, mais nous avons une façon différente de procéder », dit le coroner de l'Ontario.

La plus récente vague de chaleur extrême pourrait avoir fait jusqu'à 70 victimes au Québec, selon le dernier bilan transmis par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

« C'est certain qu'une uniformisation du processus d'enquête des morts nous faciliterait la tâche », ajoute-il.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce chat paresseux n'ouvre même pas les yeux pour miauler





Rabais de la semaine