Retour

Trois Gatinois aux Championnats panaméricains de karaté traditionnel

L'Outaouais sera bien représentée aux Championnats panaméricains de karaté traditionnel, qui se déroulera dans les prochains jours à Natal, au Brésil.

Un texte de Jonathan Jobin

Richard Vermette, Daniel Thompson et Michaël Gaudreau, du club KTK de Hull, vont participer à différentes disciplines, dont le kata en équipe. Les athlètes gatinois ont augmenté leur fréquence d'entraînement depuis quelques semaines.

Leur entraîneur, Sylvain Aubé, mentionne que la participation aux Championnats panaméricains est d'une grande importance pour son école.

« C'est majeur pour nous d'avoir trois étudiants qui se sont classés sur l'équipe nationale. Ça va avoir des répercussions majeures », souligne le sensei. « On a plusieurs enfants qui ont beaucoup de potentiel pour aller à l'international, alors ils pourront profiter de l'expérience que les trois vont ramener au dojo. »

Daniel Thompson, 34 ans

Pour voir la vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Daniel Thompson a participé l'an dernier aux Championnats du monde, en Suisse. Aux Championnats panaméricains, il va participer aux épreuves de kumite (combat libre), de kata par équipe et de fuku-go qui, est une combinaison de kata et de kumite en intervalles.

Daniel Thompson participe à cette compétition internationale en premier lieu pour l'énergie. « Il y a des compétiteurs de certains pays qui gagnent leur vie avec le karaté. L'énergie que ces gens-là transmettent en compétitionnant, mais aussi en en les côtoyant à l'extérieur, c'est super intéressant », dit le karatéka, qui espère revenir du Brésil avec des médailles.

Michaël Gaudreau, 45 ans

Pour voir la vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Michaël Goudreau va participer à sa première compétition internationale d'envergure. Il a mis beaucoup d'efforts à l'entraînement au cours des dernières semaines.

« Je pense que de s'entraîner fort comme on fait aide à sortir le stress. Ça nous donne un degré de confiance dont on va avoir besoin pour compétitionner là-bas », dit-il.

L'athlète n'a pas d'objectif de médaille pour sa première grande compétition. Il souhaite simplement donner le meilleur de lui-même pour offrir la meilleure compétition possible. Il mise beaucoup sur le kata en équipe, avec ses deux coéquipiers.

Richard Vermette, 44 ans

Pour voir la vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Richard Vermette est le plus expérimenté des trois Gatinois, avec une ceinture noire. Il a lui aussi participé aux Championnats du monde en 2014.

S'il ne se fixe pas d'objectifs de médaille lui non plus, il espère ne pas revenir les mains vides.« Je suis content de participer, mais c'est certain qu'on va là-bas avec des ambitions. Si je reviens avec une médaille, j'en serais pas mal fier », lance la ceinture noire.

Il espère que son expérience va lui permettre d'avoir le dessus sur ses adversaires. Au karaté traditionnel, il n'y a pas de catégorie de poids et d'âge. « À partir de 21 ans, on est tous dans la même catégorie », lance M. Vermette, avec un sourire. Il croit que c'est le contrôle de son art martial qui fait la différence dans ces compétitions d'envergure.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine