Retour

Uber blâmé pour une baisse d'inscriptions dans un programme pour les futurs chauffeurs de taxi

Le nombre d'inscriptions au programme de formation offert aux futurs chauffeurs de taxi au Collège Algonquin d'Ottawa est en baisse depuis les derniers mois, selon un des enseignants.

Darson Hall, qui enseigne au sein du programme depuis 20 ans, estime que la baisse de la demande coïncide avec l'arrivée de l'application de covoiturage Uber. Il a observé une diminution de la clientèle de l'ordre de 40 %, si bien que des cours ont dû être annulés.

« La plupart des gens blâment les services de covoiturage comme Lift et Uber [traduction libre] », souligne-t-il.

Il estime que les services commerciaux de covoiturage ont changé la donne en laissant croire que quiconque peut offrir des services de transport avec l'aide d'un GPS. Il raconte que certains de ses étudiants s'interrogent maintenant sur la nécessité des cours et l'avenir de l'industrie du taxi.

« Il y a de la colère et certaines personnes ne deviennent pas chauffeurs de taxi parce qu'elles peuvent faire rapidement de l'argent en conduisant pour Uber [traduction libre] », estime Darson Hall.

La Ville d'Ottawa doit publier son rapport sur la réglementation des taxis et des limousines à la fin du mois de mars.

D'après CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine