Le Festival du film de l'Outaouais (FFO) s'est clos vendredi soir, au Cinéma 9 de Gatineau, avec la présentation du film français Jusqu'à la garde du réalisateur Xavier Legrand. Le président fondateur du festival, Didier Farré, a qualifié ce 20e anniversaire de grand succès.

Le FFO a présenté plus de 150 projections, dont 22 films en première nord-américaine. Les cinéphiles ont eu le choix entre 73 films provenant de 20 pays.

Le 20e Festival du film de l'Outaouais a eu lieu du 22 au 30 mars.

La projection en première mondiale du film La Bolduc fut l'un des moments forts du festival, aux dires de M. Farré. Ce film sortira en salle, au Québec, le 6 avril. Ce film connaîtra un succès gigantesque, selon le président fondateur.

« D’avoir fait la première à Gatineau avant toutes les autres villes et tous les autres pays, c’est une grande marque de reconnaissance. Ça veut dire que le festival est devenu très important et, ça, on le doit aux Gatinois, aux médias, aux bénévoles et à l’accueil que Gatineau réserve aux invités de l’étranger », a-t-il déclaré.

Le festival accueille habituellement une moyenne de 24 000 spectateurs durant la semaine. Il a surpassé cette marque, cette année. Dans tous les cas, c’est l’écho que M. Farré a eu de la billetterie et des différents directeurs du festival.

Malgré les plateformes numériques, a-t-il souligné, le cinéma n’est pas en déclin.

« Les jeunes qui fréquentent les cinémas toutes les semaines veulent sortir de chez eux. Ils ne veulent pas rester chez eux avec les parents. Ils veulent sortir avec leur petit ami, être dehors et voir du monde », a-t-il dit.

Des films récompensés

Le FFO a dévoilé le nom des différents lauréats, tout juste avant la projection du film de clôture.

Le réalisateur Xavier Legrand est reparti de Gatineau avec le Prix du jury et le Prix du jury étudiant pour son film Jusqu'à la garde. Le film Une famille syrienne de Philippe Van Leeuw a quant à lui reçu le Prix des critiques.

Par ailleurs, l’actrice Rose-Marie Perrault, qui incarne un rôle dans le film La Bolduc s’est vue remettre une bourse de 1500 $ pour assister à la prochaine édition du Festival du Film francophone d’Angoulême, en France.

« La performance de la jeune actrice dans La Bolduc a été remarquée par un jury constitué de professionnels du cinéma chargés de faire la sélection », peut-on lire dans le communiqué de presse du FFO annonçant les lauréats.

Avec les informations de la journaliste Marie-Ève DuSablon

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les régimes: 10 mythes tenaces