Retour

Un adolescent sauvé par un cardiologue dans une école d'Ottawa

Un jeune jouait au basketball lorsqu'il s'est effondré en retournant s'asseoir sur le banc, samedi matin, dans une école secondaire située sur le chemin Greenbank à Ottawa. Par chance, un cardiologue était présent sur les lieux.

Le médecin a aussitôt entrepris des manoeuvres de réanimation. Il a utilisé le défibrillateur de l'école pour tenter de rétablir le rythme cardiaque de la victime.

Les ambulanciers paramédicaux ont poursuivi les manoeuvres jusqu'à ce que le coeur de l'adolescent recommence à battre.

Durant le transport vers le Centre hospitalier pour enfant de l'Est ontarien, l’adolescent a repris connaissance. Le patient est dans un état grave, mais stable.

Sans l'intervention du cardiologue, l'issue de cette histoire aurait pu être plus dramatique, croit le relationniste du Service paramédic d'Ottawa. Marc-Antoine Deschamps rappelle l’importance de porter assistance à une personne en détresse.

« N’importe qui qui commence le RCR, que vous soyez cardiologue ou un témoin qui n’a jamais reçu de formation, va être supervisé par nos répartiteurs pour bien faire le RCR, ce qui va pouvoir sauver la personne cardiaque », a précisé M. Deschamps.

Depuis le début de l'année, cinq personnes qui ont subi un arrêt cardiaque à Ottawa ont pu être réanimées avec succès grâce aux défibrillateurs accessibles au public.

Il y a 1100 défibrillateurs placés dans les écoles, les arénas, les bibliothèques et les installations publiques de la Ville d'Ottawa.

Plus d'articles