Retour

Un an après l'incendie de l'édifice Louis-Saint-Laurent, la réparation se fait attendre

Il y a un an, jour pour jour, l'édifice Louis-Saint-Laurent du ministère de la Défense nationale, à Gatineau, était endommagé par un incendie.

Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) affirme qu'aucune date de réintégration des 1800 employés n'a encore été déterminée. Également, le gouvernement soutient que les plans et devis pour la réparation et la restauration de l’immeuble devraient être reçus au cours de l’été 2017.

« Services publics et Approvisionnement Canada prend très sérieux la santé et la sécurité des occupants et des visiteurs de ses édifices », a déclaré un porte-parole du ministère par voie de courriel. Le ministère a refusé d'accorder une entrevue à Radio-Canada à ce sujet.

Or, si aucun plan n'a encore été fait, SPAC dit s'être assuré de sécuriser et de stabiliser l'édifice en dégageant notamment les débris à la suite de l'effondrement de la structure et en enlevant les dalles de béton de la toiture et du plancher du sixième étage. Des murs de confinement pour isoler la zone sinistrée et un toit temporaire ont également été installés.

Le 21 avril 2016, un incendie avait causé d'importants dommages à l'édifice, le rendant inaccessible aux employés. La firme CIMA+ a été mandatée pour entreprendre l'inspection et l'analyse de l'immeuble.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 accidents mortels les plus bêtes





Rabais de la semaine