Retour

Un an après l'incendie mortel de Gracefield, la famille Courtney se confie

La famille Courtney de Gracefield vit un anniversaire difficile. Il y a un an, un incendie coûtait la vie à deux enfants âgés de quatre et deux ans.

Éric Courtney explique que lui et sa famille traversent cette épreuve en se remémorant des bons souvenirs des disparus. « Ce sont les souvenirs d'eux autres qui nous tiennent. Comme Mathieu, il était très intelligent ce petit gars-là et Mélanie, c'était son regard », ajoute M. Courtney.

Depuis l'incendie, les parents et leurs cinq enfants qui ont survécu au drame trouvent réconfort dans l'unité et la générosité de la communauté. Ils ont reçu des dons en argent, en biens et en travaux pour une valeur de plusieurs dizaines de milliers de dollars.

« On a rempli 57 barils avec des vêtements que l'on a eus », explique le père, Éric Courtney.

Il affirme avoir reçu une telle quantité de vêtements, qu'il en donne à son tour. Plusieurs étrangers sont aussi venus aider la famille à construire sa nouvelle maison.

« Ils ont amené des amis pour installer le plancher et eux amenaient aussi leurs amis, ce groupe-là, c'était des gens de l'Ontario que j'avais jamais vus dans ma vie et ils ont passé tout l'été ici », explique M. Courtney.

Le père dit que cet esprit d'entraide communautaire a tout changé pour sa famille.

Un incendie tragique

L'incendie mortel a été causé par de l'huile utilisée pour la cuisson des frites qui s'est enflammée, le 26 février 2015.

Selon des témoins, Tina Snowden était à son domicile, situé sur le chemin Éloi Lachapelle, avec trois de ses enfants, dont Mélanie (2 ans) et Mathew (4 ans), quand le feu s'est déclaré aux alentours de 15 h 30.

La belle-mère de Mme Snowden, Jane Courtney, affirme que sa bru a réussi à s'extirper du bâtiment en flammes avec un bébé.

Mme Courtney a raconté ensuite que son fils, Éric, est arrivé sur place et qu'il est entré dans la résidence, mais il a dû sauter à travers une fenêtre pour échapper au brasier qui était très intense. Les cinq autres enfants du couple n'étaient pas présents au moment du drame

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité