L'heure était au recueillement dans la capitale nationale, jeudi matin, alors que l'on célébrait le premier anniversaire de la fusillade qui a fait un mort près de la colline du Parlement.

Quelques milliers de personnes se sont rassemblées au Monument commémoratif de guerre, où le caporal Nathan Cirillo montait la garde lorsqu'il a été atteint mortellement par balle le 22 octobre 2014.

La commémoration visait à rendre hommage au caporal Cirillo ainsi qu'à l'adjudant Patrice Vincent, qui avait été tué quelques jours plus tôt dans un attentat à Saint-Jean-sur-Richelieu.

La foule imposante a observé un moment de silence en mémoire des deux victimes.

Des CF-18 Hornet ont survolé le Monument commémoratif de guerre en hommage aux disparus. Une salve de 21 coups d'artillerie a également été tirée depuis la colline du Parlement.

Dans son discours, le gouverneur général et commandant en chef du Canada, David Johnston, a salué le travail des premiers répondants, des Forces canadiennes, des policiers et des agents de sécurité le 22 octobre 2014.

Le premier ministre désigné Justin Trudeau et le premier ministre sortant Stephen Harper ont déposé ensemble une couronne de fleurs au pied du monument. Plusieurs autres dignitaires ont pris part à la cérémonie.

Une plaque commémorative a également été dévoilée à la mémoire de Nathan Cirrilo. Une autre plaque sera dévoilée au printemps 2016 en l'honneur de l'adjudant Patrice Vincent.

Sur le coup de midi, le carillonneur du Dominion a donné un concert spécial pour marquer l'événement.

Des émotions vives

Les six personnes qui sont venues en aide au caporal Cirrilo, à la suite de l'attaque du 22 octobre, ont assisté à la cérémonie.

Martin Magnan, un de ces bons samaritains, se souvient bien des événements et se réjouit d'avoir pu apporter du réconfort au caporal dans les dernières minutes de sa vie.

M. Magnan ajoute avoir vécu des moments très difficiles à la suite des événements. « Aujourd'hui, j'ai encore des petites séquelles. Mais ça fait partie de mon expérience. Je crois que je suis une meilleure personne aujourd'hui que je l'étais avant », souligne M. Magnan.

Steven Blaney, ministre sortant de la Sécurité publique, s'est rendu sur les lieux du drame très tôt jeudi matin. Il estime que le pays sort grandi des événements qui se sont produits.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine