Retour

Un appel à la prudence sur les routes ontariennes en fin de semaine

Le long week-end de la fête du Travail est le plus achalandé selon la Police provinciale de l'Ontario. Et comme à tous les congés de trois jours, le corps policier compte intensifier la surveillance tant sur les routes que sur les cours d'eau.

Un texte de Caroline Bourdua

La rentrée étudiante dans les collèges et universités débute pour la plupart, la semaine prochaine.

On doit donc s’attendre à beaucoup de circulation, alors que les étudiants vont se déplacer et déménager si cela n’est déjà fait.

Les propriétaires de roulottes circuleront aussi alors que les vacances estivales tirent à leur fin.

Sur la route, la Police provinciale compte sévir contre les conducteurs qui envoient des textos.

La loi en Ontario interdit l’usage de ces appareils s’ils ne sont pas munis d’un système mains libres.

Le cellulaire au volant est désormais la principale cause d’accidents sur les routes ontariennes.

Depuis le début de l’année, la PPO a enregistré 6360 accidents causés par la distraction au volant.

Ce nombre est à la hausse et contraste avec les 4700 accidents provoqués par la vitesse et les 1158 collisions causées par l’ivresse au volant.

De plus, 47 personnes sont mortes par suite d’inattention au volant. C’est huit de plus par rapport à la même période en 2016.

L’amende pour texter en conduisant peut atteindre jusqu'à 1000 $, en plus de 3 points d’inaptitude.

Mais les conséquences pourraient être encore plus plus graves, selon l’agent André Taschereau de la PPO à Sudbury.

« Si l'on est dans un accident et que quelqu’un est blessé ou tué, ça devient criminel et on pourrait faire de la prison », indique-t-il.

La PPO patrouillera sur les routes, par avion et hélicoptère à certains endroits.

Surveillance de cours d'eau

La présence policière se fera aussi sentir sur les cours d’eau alors que bon nombre de familles iront fermer le chalet pour la saison.

« On veut s’assurer que les plaisanciers ne consomment pas d’alcool ni de drogue, et que tous à bord des embarcations portent un gilet de sauvetage », conclut l’agent Taschereau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine