Retour

Un appui pour une bibliothèque centrale près des plaines LeBreton à Ottawa

L'architecte danois renommé Morten Schmidt voit d'un bon œil le projet de construire la future bibliothèque centrale d'Ottawa à l'est des plaines LeBreton, plutôt qu'au centre-ville d'Ottawa.

M. Schmidt, dont la firme a conçu plusieurs bibliothèques dans le monde, dont celle de Halifax, en Nouvelle-Écosse, affirme que l'édifice devrait être construit là où il pourrait attirer de nouveaux développements.

La firme de M. Schmidt a été embauchée par le groupe RendezVous LeBreton, dont le projet a été retenu par la Commission de la capitale nationale (CCN), pour présenter un design potentiel pour la bibliothèque centrale. Ce projet ne fait cependant pas partie de la soumission présentée à la CCN.

La direction de la Bibliothèque publique d’Ottawa recommande de fermer la bibliothèque centrale actuelle, située à l'intersection de la rue Metcalfe et de l’avenue Laurier.

Elle opte plutôt de la reconstruire sur un lopin de terre municipal, situé rue Albert, à l'ouest de l'avenue Bronson, près de l'extrémité est du terrain à développer des plaines LeBreton.

M. Schmidt aime le plan proposé, dont le coût est évalué à 168 millions de dollars. Selon son expérience, une nouvelle bibliothèque agit comme catalyseur pour insuffler de la vitalité à un nouveau quartier.

Je pense que vous devriez songer aux possibilités de ne pas l’installer dans un endroit évident, mais dans un endroit où elle peut attirer une nouvelle énergie dans la ville.

Morten Schmidt, architecte

L'opposition demeure

Certains critiquent le fait que le site des plaines LeBreton serait difficilement accessible à pied pour une majorité de résidents du centre-ville.

La semaine dernière, quelque 200 citoyens du secteur se sont rendus à l'hôtel de ville pour s’opposer à ce site.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine