Retour

Un Canada affaibli affrontera les États-Unis en match préparatoire de la Coupe du monde de rugby

À la veille de son match préparatoire contre les États-Unis, qui aura lieu samedi à Ottawa, l'infirmerie de l'équipe du Canada ne désemplit pas. Le XV de l'érable doit peaufiner ses réglages sans plusieurs joueurs importants.

La troupe de l'entraîneur Kieran Crowley est qualifiée pour la Coupe du monde de rugby, qui se déroulera en Angleterre, du 18 septembre au 31 octobre.

La rencontre de samedi est la première d'une série de quatre rencontres préparatoires. Avant de s'envoler pour l'Europe, les Canadiens affronteront les États-Unis (22 août) Glasgow Warriors (29 août), la Géorgie (2 septembre) et les Fidji (6 septembre).

L'affrontement contre les Américains doit permettre à certains joueurs de valider leur billet pour l'Angleterre. Le groupe est actuellement composé de 35 joueurs, mais l'encadrement devra en retrancher trois dimanche.

Kim Vallière a discuté avec le deuxième ligne John Phelan, qui espère se démarquer auprès de ses entraîneurs et représenter son pays pour la première fois à la Coupe du monde.

Une infirmerie bien garnie

Pour le premier tour contre les Américains, les Canucks devront se passer de leur habituel capitaine Tyler Ardron, qui est blessé. Le troisième ligne centre évoluant au Pays-de-Galles, chez les Ospreys, sera remplacé par Aaron Carpenter.

À noter aussi l'absence du deuxième ligne de l'ASM Clermont Auvergne, Jamie Cudmore. Le joueur de 36 ans a pris du retard dans sa préparation en raison de commotions cérébrales qu'il a subies à la fin de la dernière campagne, dans le championnat français.

Il pourrait faire son retour sur le terrain face à l'équipe écossaise des Glasgow Warriors, la semaine prochaine. En attendant, il se démène à la salle de gym, si l'on se fie à ce tweet du préparateur physique des Canadiens, Andrew Evans.

Le troisième ligne des London Irish, Jebb Sinclair, et le pilier d'Agen, Jason Marshall, qui étaient absents lors de la Pacific Cup, sont toujours indisponibles.

Le second n'en perd pas moins le sourire, comme l'atteste cette vidéo devenue virale, où on le voit esquisser quelques pas de danse.

Plus d'articles

Commentaires