Croisière Outaouais a le vent dans les voiles. En plus de prendre de l'expansion dans la capitale nationale, l'entreprise gatinoise s'est associée à Développement économique-CLD Gatineau pour développer un chantier naval,  afin de répondre à ses besoins.

La compagnie s'est entendue avec la Ville de Gatineau, à l'automne 2014, sur l'exploitation du Quai des artistes pour 25 ans, confortant ainsi durablement ses activités sur la rivière des Outaouais.

L'entreprise a aussi remporté l'appel d'offres de Parcs Canada pour proposer des excursions sur le canal Rideau dès cette année et elle s'est portée acquéreuse de la compagnie Paul's Boat Line, qui officiait depuis 1949 sur le cours d'eau artificiel traversant Ottawa.

Forte de ces nouveaux débouchés, Croisière Outaouais doit agrandir sa flotte. Ses responsables ont donc pris la décision de faire construire deux nouveaux bateaux.

Une dimension « verte »

Les embarcations, qui fonctionneront complètement à l'électricité, seront fabriquées en grande partie à Gatineau, notamment par l'entreprise Marc Marine, spécialisée dans la construction de structures métalliques.

« Ce sont des bateaux qui vont se recharger pendant la nuit. On sait que les systèmes de panneaux solaires deviendront très bien d'ici quelques années. Les bateaux pourront s'alimenter seulement à partir du soleil et ce sera complètement vert », souligne le président de Croisières Outaouais, Robert Taillefer.

D'autres entreprises de la région se sont aussi vu octroyer des contrats pour livrer les embarcations, qui pourraient devenir les plus gros bateaux électriques en Amérique du Nord.

Le montant total des investissements est de 3 millions de dollars sur quatre ans. Les bateaux seront construits au cours des deux prochaines années.

Un service de navette

Croisière Outaouais a l'intention de mettre sur pied un service de bus-bateau, aussi appelé navette fluviale, entre Ottawa et Gatineau.

Les passagers pourront circuler sur le canal Rideau et la rivière des Outaouais, en passant par les écluses à côté du Parlement.

« On le voit dans plusieurs autres grandes villes, notamment Miami, Paris, qu'il y a des bateaux-navettes que les gens connaissent bien. Ils peuvent débarquer et rembarquer à leur guise », précise M. Taillefer.

Les rotations pourraient débuter dès le mois de mai prochain. Les bateaux effectueront différents arrêts le long du canal Rideau, à la marina de Hull et au Quai des artistes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine