Retour

Un chemin de contournement pour la mine Wallingford-Back à Mulgrave-et-Derry

Le dossier de l'ancienne mine Wallingford-Back de Mulgrave-et-Derry, en Outaouais, refait surface. La Municipalité a récemment adopté une résolution pour exiger que tout projet de mise en valeur du site prévoie l'aménagement d'un chemin de contournement pour se rendre sur les lieux.

En imposant cette condition, les responsables municipaux veulent surtout préserver la qualité de vie des citoyens. L'été dernier, de nombreuses personnes avaient envahi les lieux, après la diffusion d'un reportage, largement partagé sur Internet.

Les habitants de Mulgrave-et-Derry avaient alors déploré les nuisances sonores occasionnées par la présence de visiteurs sur le site. Le conseiller municipal Marcel Beaubien aimerait mettre un terme à cette situation.

« On veut que la mine soit sécurisée pour empêcher les gens d'essayer [d'y entrer] », explique-t-il.

Le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN), à qui la Municipalité de Mulgrave-et-Derry a demandé de sécuriser le site, assure qu'il a les mêmes préoccupations depuis le début.

« On invite les promoteurs qui sont intéressés à développer un projet, à nous le soumettre et à ce moment-là, on pourra en faire l'analyse [...] », soutient le porte-parole du MERN, Nicolas Bégin. « Pour l'instant notre priorité c'est de sécuriser le site et on pense que c'est tout à fait possible de le faire sans compromettre un usage futur du site. »

L'ancienne mine divise beaucoup la population locale. Alors que certains veulent l'aménager en site récréotouristique, d'autres souhaitent sa fermeture complète.

Avec les informations du journaliste Godefroy Macaire Chabi

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine