Retour

Un combat de Schiller Hyppolite pour garder la forme 

Schiller Hyppolite sera la tête d'affiche du gala présenté par Eye of the Tiger Managment (EOTTM), dimanche soir, au Hilton du Lac Leamy de Gatineau. C'est un retour en Outaouais pour le boxeur, qui était aussi de la finale au même endroit en 2014.

Le boxeur montréalais fera face au Croate de 34 ans Ivan Jukic. Ce dernier présente une fiche de 22 victoires et 7 défaites en 29 combats professionnels.

« Il faut rester actif. C'est une marche de plus pour moi avant de défendre mon titre francophone du WBC le mois prochain », mentionne Hyppolite, qui n'a subi qu'une seule défaite en 19 combats.

Même s'il connaît peu de chose de son adversaire, Hyppolite ne s'attend pas à une grande opposition. Celui qu'on surnomme Batman croit qu'il pourra facilement remporter la victoire dimanche. « Je ne prends personne à la légère. Un coup de poing c'est un coup de poing, ça reste dangereux. C'est un gars tough, il va me faire travailler, mais je sais que je frappe plus fort. Alors, je sais qu'il vient pour prendre une raclée, lance un boxeur visiblement confiant. C'est un show, j'aime vraiment faire un show. Je vais le faire comme je le sens et le monde va aimer ça. C'est garanti! »

Le super-moyen de 29 ans espère que ses deux prochains combats vont lui permettre de continuer de gravir les échelons des classements internationaux. Il occupe actuellement le 7e rang du WBC et espère se battre en championnat du monde éventuellement.

« Tous les boxeurs veulent être champions du monde. Il faut simplement que quelqu'un me donne ma chance », affirme Hyppolite, qui sait que peu de boxeurs veulent l'affronter.

« Ça passera sûrement par les classements. Avec mon style un peu bizarre, je sais que personne ne veut risquer de perdre contre moi. Je suis prêt à travailler. Le jour où je serai aspirant obligatoire, je suis triste pour celui qui sera devant moi », conclut le boxeur d'origine haïtienne.

Simon Kean et la boxe locale en vedette

En sous-carte, le Trifluvien Simon Kean sera à la recherche de sa troisième victoire en trois duels chez les professionnels. Le poids lourd a récemment changé d'adversaire et affrontera un boxeur fort expérimenté, le Tchèque Tomas Mrazek, qui a disputé 68 combats. Même si son adversaire ne montre pas une très belle fiche, il s'agira quand même d'un nouveau défi de taille pour Kean. « Il a beaucoup de défaites (52), mais il n'a pas été arrêté souvent. Ce sera pas un gars facile à boxer. »

L'ancien boxeur olympique est très calme à quelques jours de son combat. « Quand tu fais tout ce qu'il faut, ça ne te donne rien de trop stresser, tu ne peux pas en faire plus. Je suis prêt, je suis relax », plaisante le poids lourd, un grand espoir de la boxe québécoise.

Le géant de 27 ans voudrait gravir les échelons plus rapidement, mais il est heureux de voir que son équipe le force à monter une marche à la fois. « La boxe c'est un sport individuel, mais c'est un gros travail d'équipe. Mon équipe m'encadre bien et ralentit mes ardeurs quand j'en ai besoin », mentionne Kean, qui a participé aux Jeux olympiques de 2012 à Londres.

EOTTM misera sur la boxe locale pour le gala de dimanche. Quatre boxeurs de la région y participeront. L'ancienne championne canadienne amateur Vanessa Lepage-Joanisse disputera son premier combat professionnel. Danyk Croteau en sera aussi à une première expérience chez les pros. Les boxeurs Roody René et Taylor Page d'Ottawa seront en action.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité