Retour

Un comité explorera de nouvelles avenues pour le Bureau de l’ombudsman de Gatineau

Le conseil municipal de Gatineau, qui s'est réuni mardi soir à Aylmer, a donné son approbation à la création d'un comité qui examinera les avenues possibles pour réformer le bureau de l'ombudsman de la Ville.

Ce groupe de travail sera composé de trois personnes : le président du conseil, Daniel Champagne, le président du Comité de vérification Mike Duggan et Renée Amyot, qui représentera le comité exécutif.

Le trio d’élus aura pour mandat d’analyser comment les bureaux d’ombudsman d’autres municipalités québécoises fonctionnent afin de faire des recommandations au conseil municipal.

La conseillère du district de Parc-de-la-Montagne-Saint-Raymond, Louise Boudrias, avait demandé à siéger au comité, mais sa demande a été rejetée dans un vote indicatif.

« Je reconnais les compétences de Mme Boudrias, mais ce qu’on s’est dit, c’est : qui sont les personnes pertinentes, pas au sens de qui elles sont, mais au sens du rôle qu’elles représentent », a soulevé Daniel Champagne. « Je pense que trois personnes, c’est suffisant », a-t-il ajouté en précisant qu’il pourrait solliciter l’aide de Mme Boudrias durant les travaux du nouveau comité.

Rappelons que le Bureau de l’ombudsman traverse une période trouble depuis plusieurs semaines, alors que les sept commissaires ont démissionné en bloc, quelques jours après le départ de l’ombudsman lui-même, en avril dernier.

Nouvelle régie interne

Les conseillers ont également adopté de nouvelles balises pour encadrer le dépôt de résolutions au conseil. En vertu du nouveau règlement, les conseillers se voient obligés de déposer leurs résolutions au moins un mois d’avance afin qu’elles puissent être étudiées par le comité exécutif.

« Ce qui m’inquiète, c’est qu’on ne peut pas déposer de résolutions à 24 heures d’avis, et si oui, ça me prend les deux tiers [des élus qui sont d’accord] », a soulevé Louise Boudrias. L'approbation de l'exécutif sera également nécessaire dans la nouvelle procédure.

Les chiens acceptés dans la majorité des parcs

Les propriétaires de chiens de Gatineau pourront désormais promener leur animal de compagnie dans un plus grand nombre de parcs municipaux. Les conseillers ont adopté une série de modifications au règlement en vigueur qui permettra, entre autres, aux citoyens et à leur compagnon canin de se balader dans 250 des 353 parcs de la ville.

La centaine de parcs et sentiers exclus de la nouvelle réglementation ne pourront accueillir de chiens, notamment parce qu’on y retrouve des écosystèmes fragiles. Les chiens ne seront pas non plus admis près des structures de jeux pour enfants.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 faits que vous ignoriez sur les rêves





Rabais de la semaine