Retour

Un couple d'Ottawa survit à la fusillade à Las Vegas

Un couple d'Ottawa a eu la peur de sa vie dimanche soir lors de son voyage de noces à Las Vegas. L'homme et la femme se sont retrouvés au cœur de la fusillade qui a entraîné la mort de 58 personnes.

Brad Sherk et Lindsay Hugenholtz ne sont pas blessés physiquement, mais ils sont ébranlés.

Ils étaient dans la foule d’un festival de musique country lorsque les balles ont commencé à pleuvoir.

« Nous avons entendu pop, pop, pop. Tout le monde regardait autour, se demandant si quelqu’un lançait des feux d’artifice », a raconté Brad Sherk. « Une seconde série de coups a débuté et nous savions que ce n’était pas des feux d’artifice. »

M. Sherk a vu le chanteur country Jason Aldean s’enfuir de la scène. Un garde de sécurité a demandé au couple de se baisser au sol.

« Ma femme et moi nous sommes baissés et les coups de feu continuaient à résonner. Il y en avait tellement. Nous nous tenions par la main », se rappelle M. Sherk.

Le nouveau marié a indiqué qu’il souhaitait s’enfuir, mais que sa femme l’a convaincu de rester en place.

Le couple a finalement couru, témoin d’une scène de chaos. Les gens pleuraient, criaient, couraient avec des chaises et des tables pour couvrir leurs têtes et se protéger des balles.

Les amoureux se sont arrêtés sous des gradins, craignant de se diriger vers la sortie.

« Nous ne savions pas si c’était une attaque terroriste et s’ils allaient frapper toutes les entrées », a dit M. Sherk.

Un miracle qu’il n’y ait pas eu plus de morts

Sous les gradins, M. Sherk et sa femme ont vu des personnes tenter de grimper des murs pour s’évader.

« Il est miraculeux qu’il n’y ait pas eu plus de morts, parce qu’il y avait tellement de coups de feu, c’était incroyable », a indiqué M. Sherk.

Suivant les directives du personnel de sécurité, le couple s’est déplacé vers l’est, passant devant des policiers et des victimes au sol. Ils sont finalement sortis du site du festival et ont pu retourner à leur hôtel. Ils ont tenté de contacter leurs familles pour leur dire qu’ils étaient sains et saufs.

Plus d'articles

Commentaires