Retour

Un deuxième incident impliquant un drone à l'Aéroport international d'Ottawa

Le vol AC8975 d'Air Canada, arrivant de Montréal, a dû éviter, mardi, un drone lors de sa descente vers l'Aéroport international d'Ottawa. C'est le deuxième incident du genre en moins d'un an, à Ottawa.

Selon Transport Canada, le nombre d'incidents du genre a plus que triplé au pays depuis 2014, passant de 41 à 148 l'an dernier.

Une situation qui comporte des menaces de plus en plus importantes pour la sécurité de l’espace aérien du Canada et pour la sécurité des personnes au sol, selon l'organisme.

Le dernier à se produire à Ottawa a été rapporté par l'équipage du vol AC8975 qui a aussitôt avisé la tour de contrôle de la présence de cet appareil, alors que l'avion se situait à environ 450 mètres d'altitude.

Dans l'enregistrement de la discussion entre la cabine de pilotage et la tour de contrôle, une voix féminine indique au contrôleur aérien que l'avion « a dû éviter un drone près de l'aile gauche de l'appareil ».

L'avion a atterri à Ottawa en toute sécurité et sans incident, selon une porte-parole de Jazz Aviation, qui exploite le vol d'Air Canada Express.

« Cette situation a été immédiatement signalée aux autorités réglementaires et sécuritaires aux fins d’enquête », a déclaré la porte-parole Manon Stuart.

Voici un extrait de la communication entre le vol AC8975 et la tour de contrôle d'Ottawa (en anglais seulement) :

En mai 2016, deux avions de chasse avaient été dépêchés à Ottawa à la suite d'un signalement à l'aéroport international rapportant qu'un drone se trouvait dangereusement près de la trajectoire d'un avion de ligne.

Les règles établies par Transport Canada stipulent que les drones ne peuvent pas être utilisés à plus de 90 m d'altitude, et à moins de 9 km du centre d'un aérodrome, comme un aéroport.

Le pdg de l'Aéroport international d'Ottawa, Mark Laroche, rappelle que tout citoyen peut signaler la présence d'un drône aux abords des aérogares.

« L'opération d'un drone à l'intérieur d'un rayon de neuf kilomètres d'un aéroport est interdit. Si vous le voyez, vous pouvez le rapporter directement à la police, qui est au courant de ce règlement-là, en appelant le 911. C'est un risque réel de collision avec des avions. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine