Retour

Un élu d'Ottawa souhaite une lutte plus efficace contre les mégots de cigarette

Le conseiller municipal du quartier Capitale, David Chernushenko, demande à la Ville d'Ottawa de revoir son approche sur les mégots de cigarette jetés au sol.

Selon lui, la méthode adoptée par la Ville ne correspond pas aux besoins. Il s'inquiète du fait que les toxines contenues dans les mégots se retrouvent par la suite dans l'eau.

« Tout ce que nous pouvons faire pour garder ces produits chimiques hors de nos corps et hors de l'écosystème, nous devrions l'envisager [traduction libre] », soutient-il.

En 2014, le département des Travaux publics de la Ville a fait l'acquisition d'une centaine de cendriers extérieurs afin qu'ils soient installés par les zones d'amélioration commerciale (ZAC). Toutefois, 21 d'entre eux n'ont toujours pas été installés.

Selon Christine Leadman, directrice exécutive de la zone d'amélioration commerciale de la rue Bank, cette façon de faire de la Ville est encombrante et peu efficace. Elle estime que la solution n'est pas de mettre le fardeau sur les ZAC.

Le conseiller Chernushenko admet que les mégots jetés dans les rues des secteurs régulés par une ZAC ne constituent qu'une infime partie du problème.

Il entend maintenant demander des solutions à ce problème aux fonctionnaires municipaux.

D'après CBC

Plus d'articles

Commentaires