Retour

Un ex-conseiller municipal s'oppose vivement à l'ouverture des bars jusqu'à 3h à Hull

L'ancien conseiller municipal de Hull Claude Bonhomme s'est dit défavorable à une ouverture prolongée des bars hullois, telle que proposée par le conseiller Cédric Tessier. Il estime que la population n'a pas suffisamment été consultée.

En février 1997, les efforts de Claude Bonhomme portaient leurs fruits lorsque les bars hullois ont été obligés de fermer leurs portes à 2 h.

Vingt ans plus tard, alors que cette politique est remise en question, M. Bonhomme reste campé sur sa position.

M. Tessier se prépare en effet à proposer à la Ville de Gatineau de piloter un projet permettant aux tenanciers du Vieux-Hull de servir de l'alcool jusqu'à 3 h cet été.

M. Bonhomme est convaincu que les résidents du Vieux-Hull s'opposeraient à une telle mesure, si bien qu'il se dit prêt à financer lui-même la mise sur pied d'un sondage.

« Je pense que ça va mourir dans l'oeuf et jamais je ne penserais que les gens [de l'Île de Hull] vont accepter une telle chose », a affirmé M. Bonhomme en entrevue au Téléjournal Ottawa-Gatineau.

L'ex-conseiller soutient que l'harmonisation de l'heure d'ouverture des bars hullois avec ceux d'Ottawa a permis de redorer le blason du Vieux-Hull.

« Depuis ce temps-là, tout le monde est heureux, on a la paix [...] Quand ça va bien, pourquoi changer? », a-t-il plaidé.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité