Retour

Un financement accru exigé pour les établissements postsecondaires francophones et bilingues de l'Ontario

En pleine campagne électorale, la Table postsecondaire de l'Ontario français réclame un financement accru pour les sept établissements postsecondaires francophones ou bilingues afin de leur permettre d'offrir plus de programmes en français.

La Table salue la création d'une université franco-ontarienne, mais souligne que les établissements qui offrent déjà des programmes en français sont aux prises avec un sous-financement chronique.

L'un des membres de la Table, l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO) affirme dans un communiqué que le financement de ces établissements est gelé depuis dix ans.

« Dans de telles conditions, il devient difficile pour ces institutions d’assurer un enseignement de qualité et du même niveau que celui offert en anglais », peut-on lire dans le communiqué de l'AFO.

Plus de détails à venir

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu manges du yogourt passé date?