Retour

Un homme d'Ottawa rescapé à la dernière minute

Un homme d'Ottawa et son petit Yorkshire ne seraient peut-être pas vivants si une famille de la Caroline du Sud ne les avait pas rescapés d'une situation « d'impuissance », dimanche dernier.

Georg Osterhues, 86 ans, et Tila, son animal de compagnie, ont été piégés dans leur voiture pendant que de fortes pluies se sont abattues sur l'État, provoquant des inondations historiques.

L'octogénaire se dirigeait vers la Floride lorsque l'incident s'est produit dans le comté de Chester, en Caroline du Sud.

« La pluie coulait du ciel à coup de sceaux », raconte l'homme, tellement la pluie était intense.

L'homme était prisonnier de sa bagnole depuis plus d'une heure lorsqu'il entendit un grondement de camion.

« Je me sentais si mal », explique le retraité. « J'avais mon petit chien avec moi et j'avais presque de l'eau jusqu'au cou. »

Le conducteur du camion, Tom Hall, a expliqué à CBC Ottawa qu'il avait vu la voiture de M. Osterhues dans le déluge, et qu'il a dû patauger en utilisant des branches et des arbres pour se soutenir.

Le camionneur s'est finalement assez approché pour se rendre compte qu'un homme se trouvait dans la berline. « Ce fut un des pires moments de ma vie parce que je devais maintenant trouver un moyen de sauver l'homme de là », raconte M. Hall.

De l'eau « jusqu'au cou »

N'ayant pas d'équipement approprié, Tom Hall est allé chez eux pour revenir avec sa femme et ses deux fils.

Après plusieurs tentatives pour accéder au véhicule, Tom Hall y parvint.

Assis dans la voiture, Georg Osterhues raconte que son esprit allait de mal en pis, n'ayant aucune idée s'il va s'en sortir.

Julie Hall, quant à elle, regarda son mari patauger à la voiture, en train d'aider M.Osterhues entrer dans un gilet de sauvetage. Ce dernier et son chien ont finalement réussi à sortir par la fenêtre de la voiture.

« C'était super effrayant », raconte la mère de famille. « On ne pouvait pas rester là et regarder l'homme se noyer. »

Comme l'énergie de son mari a faibli, elle a pataugé elle aussi pour aider à tirer M. Osterhues vers un endroit sécuritaire. Le rescapé a ensuite été accueilli dans la maison de la famille Hall.

« Je suis heureux d'être en sécurité, d'être en vie », raconte maintenant l'octogénaire.

« J'étais impuissant et sans cette grande aide j'aurais perdu la vie. J'en suis certain. »

Selon un texte de CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine