Retour

Un homme plonge sous la glace trois fois pour sauver sa femme piégée dans un lac à Val-des-Monts

Audrey Berndt doit la vie à son mari, Kevin Wiseman, qui a plongé à plusieurs reprises pour la secourir après que leur dameuse-surfaceuse eut sombré dans le lac McMullin, près de Val-des-Monts, mercredi.

Audrey Berndt accompagne souvent son mari, Kevin Wiseman, 43 ans, employé d'entretien d'un club de motoneige, lorsqu'il prépare les sentiers.

Elle ne veut pas qu'il soit seul, au cas où quelque chose se passerait mal.

Mercredi, l'homme était au volant d'une dameuse-surfaceuse lorsqu'il a circulé accidentellement sur le lac. Sa conjointe était aussi à bord. La couche de glace a cédé sous le poids de la machine, qui a sombré dans le lac vers 19 h.

Le couple s'est vite rendu compte qu'ils étaient en fait sur le lac McMullin enneigé.

D'une voix aussi calme que possible, M. Wiseman a dit à sa femme : « Ne panique pas, je pense que nous avons quelques minutes [d'air] ».

« Puis, nous avons touché le fond », a poursuivi M. Wiseman en anglais.

Le couple était piégé sous la glace dans quatre mètres d'eau environ. Ni les portes ni les fenêtres ne s'ouvraient. L'eau glaciale a commencé à remplir la cabine.

M. Wiseman a d'abord essayé de briser le pare-brise avec son poing, sans succès. Il a ensuite utilisé sa tête comme un bélier, pour briser le verre.

Il est remonté rapidement à la surface, mais il a réalisé que sa femme était encore piégée dans le véhicule rempli d'eau.

À cet instant, elle s'est dit : « C'est comme ça que je vais mourir, plus d'enfants, plus de mari. Ils vont nous perdre tous les deux ».

Kevin Wiseman a plongé une première fois mais, en vain. La deuxième fois, il n'avait pas assez d'air dans ses poumons et a dû refaire surface. Il a repris son souffle pour plonger une troisième fois.

Quelque chose dans ma tête me disait : "Tu vas replonger. Tu vas rester là si tu ne trouves pas ta femme

Kevin Wiseman, mari d'Audrey Berndt

« J'ai senti sa main, et il m'a juste tiré de là », a poursuivi Audrey Berndt.

M. Wiseman s'est ensuite rendu jusqu'à la propriété la plus proche. Une infirmière leur est venue en aide en les habillant avec des vêtements chauds, alors qu'ils attendaient les services d'urgence.

Audrey Berndt a souffert d'hypothermie et a été transportée en ambulance à l'hôpital.

« Je l'appelle mon héros. Si ce n'était pas lui, je ne serai pas là », a assuré Audrey Berndt.

Le couple profite maintenant de la chaleur de son foyer à Gatineau, dans le secteur Buckingham.

Avec les renseignements des journalistes Steve Fischer, Ashley Burke et Elyse Skura

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine