Retour

Un karatéka d'Ottawa subit un arrêt cardiaque, est réanimé, se fâche et refuse d'aller à l'hôpital

Les ambulanciers paramédicaux du Service paramédic d'Ottawa ont fait face à une situation inusitée samedi, alors qu'ils répondaient à un appel provenant d'une école d'arts martiaux du secteur de Kanata.

Un homme de 51 ans, qui combattait sur le tatami afin d'obtenir le deuxième dan de sa ceinture noire, a subi un arrêt cardiaque. Des spectateurs présents sont alors intervenus et ont pratiqué la réanimation cardiorespiratoire.

Durant ce temps, une personne présente sur les lieux s'est dirigée vers un centre communautaire municipal adjacent afin d'y récupérer un défibrillateur, après avoir été avisée de la présence de l'appareil par l'opérateur du service d'urgence 9-1-1.

La Ville d'Ottawa gère en effet une base de données où sont recensés tous les défibrillateurs de la municipalité accessibles au public.

Un dentiste, présent par hasard, est ensuite parvenu à réanimer l'homme à l'aide de l'appareil.

Une fois sur place, les ambulanciers paramédicaux ont pris le relais et ont constaté que l'homme avait un pouls. Ce dernier s'est toutefois objecté à aller à l'hôpital et a vivement fait connaître son mécontentement au personnel paramédical.

En dépit de ses objections, l'homme a été conduit dans un centre hospitalier, où il repose dans un état sérieux, mais stable.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?