Retour

Un militaire de Petawawa accusé d'agression sexuelle


Le caporal Simon Cadieux, membre de la base de Petawawa, doit faire face à trois chefs d'accusation en vertu de la Loi sur la défense nationale.

Le Service national des enquêtes des Forces canadiennes lui reproche d'avoir agressé sexuellement une personne alors qu'il effectuait un exercice en Jamaïque.

Le caporal et sa présumée victime, elle aussi enrôlée dans l'armée, participaient à l'opération Tropical Dagger. Les faits se seraient déroulés en novembre dernier.

Simon Cadieux est accusé d'agression sexuelle et d'avoir eu un comportement déshonorant. Le caporal doit aussi faire face à un chef d'accusation d'ivresse.

Les Forces armées canadiennes ont tenu à rappeler qu'ils ne prennent pas ce genre de comportement à la légère.

La date du procès n'a pas encore été déterminée.

Radio-Canada révélait en mars dernier que le caporal Simon Cadieux avait été muté à d'autres fonctions, en attendant les résultats de l'enquête.

À ce moment, les Forces canadiennes indiquaient que du soutien psychologique avait été offert à la victime.

Plus d'articles

Commentaires