Retour

Un nombre record de paniers de Noël pour les plus démunis de Gatineau

Près 4000 Gatinois ont reçu, samedi, des paniers de Noël remis par la Corporation du Déjeuner du maire.

Ce sont 150 bénévoles qui se sont levés aux petites heures du matin pour confectionner les paniers de Noël.

Parmi les bénévoles, 75 sont des chauffeurs de la Société de transport de l’Outaouais (STO). Ils ont livré les paniers de denrées qui peuvent durer longtemps, comme des conserves, aux plus démunis.

« C’est plaisant de faire plaisir au monde. Quand t’arrives dans des familles qui sont moins fortunées et que pour eux c’est un cadeau de Noël, ça me fait plaisir », raconte Steve Bujold, chauffeur de la STO et bénévole pour la première année.

Au total, 100 000 dollars ont été amassés pour la confection des paniers et quelque 1300 ont été remis aux familles gatinoises, soit 50 de plus que l’année passée.

À titre de comparaison, seulement 73 000 dollars avaient été récoltés en 2014.

« On a atteint notre objectif », s’est félicité Guy Nadon, président de la Corporation du Déjeuner du maire.

Pour le maire Maxime Pedneaud-Jobin qui a débuté sa journée à 3 h 30 avec les bénévoles, « c’est un beau moment de solidarité ». Il reconnait que la demande des plus démunis reste importante à Gatineau.

Il y a aussi des gens qui travaillent, mais dont les revenus sont à la limite de ce qui leur permet de fonctionner

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

« C’est assez paradoxal parce qu’on est une ville riche dans une province riche d’un pays riche. Mais des paniers, on aurait pu en avoir beaucoup plus, pour aider plus de familles », explique-t-il.

Pour les familles les moins fortunées, c’est un moment de répit qui leur est offert un jour dans l’année, selon le maire.

Avec les informations de la journaliste Claudine Richard

Plus d'articles

Commentaires