D'ici les prochaines années, le marché By va se refaire une beauté. Fini les stationnements étagés et les édifices décrépis. Les élus veulent transformer le quartier en une place publique accueillante agrémentée de passages piétonniers, d'arbres et de bancs.

Un texte de Angie Bonenfant

Le plan de revitalisation dont s'est dotée la ville prévoit le réaménagement des rues George, York, William et ByWard. Les élus veulent se départir des structures en béton et donner une plus grande place à la nature.

L'objectif? Augmenter le nombre de maraîchers, d'artisans et de producteurs locaux... et réduire le nombre de voitures stationnées.

(  Déplacez votre curseur sur les points de couleur pour plus de précision sur le plan de réaménagement du marché By. )

La Ville évalue les travaux de revitalisation à environ 10 millions de dollars, mais elle n'a pas encore établi d'échéancier ni adopté de budget pour réaliser ses ambitions.

Esplanade de la rue George

C'est l'esplanade de la rue George située au sud de l'édifice central du Marché qui subira, en premier, une cure de rajeunissement.

L'espace, qui est présentement occupé par des artisans, sera transformé en une place publique pouvant accueillir les passants. On veut que les gens puissent s'y asseoir pour prendre une bouchée ou regarder un spectacle.

« On veut investir dans la plaza pour que ce soit un espace agréable pour le public », a expliqué le conseiller de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury. « On veut que ce soit animé [la saison estivale] et, également, en hiver, on veut avoir des étalages, lorsque c'est plus tranquille. »

Les travaux de réaménagement débuteront cet automne et seront terminés à temps pour les célébrations entourant le 150e anniversaire de la Confédération.

La Ville d'Ottawa évalue ce projet à un million de dollars.

Les présentoirs des différents marchands, qui sont situés à l'esplanade, seront relocalisés dans d'autres secteurs du marché By, au grand déplaisir de certains vendeurs.

Denis Giroux vend ses produits au marché By depuis 42 ans. Il craint qu'un réaménagement fasse perdre aux producteurs locaux une partie de leur clientèle.

« Les clients sont habitués à venir à notre étal. Quand on déménage, le temps qu'ils nous trouvent, des fois, on perd certains clients. Pis quand on perd des clients, c'est dur de les ramener », a-t-il expliqué.

Nouvelle gouvernance

La Ville d'Ottawa veut physiquement transformer le marché By, mais elle veut aussi changer son modèle de gouvernance.

Le mode de fonctionnement actuel est trop restrictif au goût de certains.

Les projets qui touchent le marché By doivent non seulement être assujettis aux règlements municipaux, mais ils doivent aussi recevoir l'approbation du conseil municipal, ce qui a pour effet de ralentir leur mise en place.

Ottawa veut créer une nouvelle société sans but lucratif pour gérer de façon plus souple le marché By.

Plus d'articles

Commentaires