Retour

Un organisme d'Ottawa paie une rançon pour récupérer ses fichiers informatiques

Le refuge pour chiens BARK à Ottawa reprend ses activités après avoir récemment payé une rançon de 800 $ pour se débarrasser d'un logiciel malveillant.

Il y a un mois, l'ordinateur de l'organisme de bienfaisance a été infecté par un virus informatique, qui a crypté les fichiers informatiques. Un message demandant une rançon de 1500 $ en bitcoins - une devise électronique utilisée pour les paiements sur Internet - est alors apparu sur l'écran.


« Ça nous a exaspérés d'avoir à faire ça, mais nous devions récupérer nos fichiers [traduction libre] », explique Sharon McKeil, présidente de BARK.

Un consultant informatique embauché à la suite du problème a conseillé à Mme McKeil de payer la rançon si elle ne voulait pas perdre les fichiers accumulés depuis les 15 dernières années.

M. Cantwell a communiqué avec les pirates informatiques, leur expliquant que l'organisme n'avait pas les moyens de débourser la somme demandée. Ceux-ci ont alors accepté de réduire leur demande de près de la moitié.

Sharon McKeil explique avoir payé la facture grâce à un don anonyme. Quelques minutes après le transfert de fonds, les fichiers informatiques ont pu être récupérés.

Un type de fraudes en hausse

Mardi, l'Université de Calgary a annoncé avoir payé une rançon de 20 000 $ à des pirates informatiques à la suite d'une cyberattaque qui avait paralysé son système informatique.

Selon Mark Nunnikhoven, de la firme de technologie de l'information Trend Micro, les logiciels de rançon sont à la mode chez les pirates informatiques. Ils ont connu une hausse de 20 % en trois mois au pays.

Ces logiciels malveillants visent à la fois les organismes de bienfaisance, les petites entreprises et les particuliers.

Comme l'origine de ces logiciels de rançon est difficile à retracer et qu'ils proviennent généralement de l'étranger, les services de police peinent à arrêter les pirates informatiques.

M. Nunnikhoven estime que l'installation d'un logiciel antivirus ainsi que l'habitude de faire des copies de sécurité sur un autre appareil permettent d'éviter le problème.

D'après CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine