Retour

Un père de famille lance un cri du coeur après la mort d'élèves par surdose à Ottawa

Sean O'Leary a publié une lettre sur Facebook samedi pour alerter les parents du secteur de Kanata dont les enfants sont en proie à des problèmes d'intoxication, après la mort d'au moins trois élèves en huit semaines.

« J’ai envoyé cette lettre parce que je voulais aider un petit groupe de jeunes de 12 et 13 ans que je connais qui prennent des opioïdes et leurs familles, et les rassembler », a expliqué Sean O’Leary, père de deux filles de 16 et 13 ans et d’un fils de 10 ans en entrevue avec CBC News.

Chloe Kotval, une adolescente de 14 ans, qui étudiait à l’école All Saints, est morte cette semaine à la suite d’une surdose. Selon M. O'Leary, deux autres élèves, une jeune fille de 17 ans et un adolescent de 16 ans, sont aussi morts de causes similaires dans les deux derniers mois.

On doit trouver une façon, comme communauté, d'empêcher nos enfants de mourir.

Sean O'Leary

Il assure avoir reçu une réponse « phénoménale » de la part des membres de la communauté.

Une dépendance répandue

La fille aînée de Sean O’Leary, Paige, a aussi une dépendance aux drogues, notamment aux opioïdes comme la Molly, [une drogue de synthèse de type ecstasy, NDLR] et le percs [pour le Percodan® et le Percocet®, un puissant analgésique associant les principes actifs de l'aspirine et de l'oxycodone utilisé comme un antidouleur, NDLR].

Elle a fait une surdose puis une cure de désintoxication au Centre de traitement pour jeunes Dave Smith.

« J’ai commencé à me droguer il y a un an et demi, en août, j’ai pris de la Molly pour la première fois juste pour essayer », a raconté la jeune fille. « Beaucoup de mes amis en prenaient, alors j’ai voulu faire comme eux. »

Je connais beaucoup de gens qui prennent de la drogue à l’école.

Paige O'Leary, élève de l'école secondaire All Saints

Paige aimerait arrêter, mais à la sortie de sa cure, elle a fait une rechute.

« Tout le monde ne meurt pas, mais tout le monde fait des overdoses », a poursuivi la jeune fille. « Je ne pense pas que les gens prennent la mesure du phénomène au Canada. Et je pense que beaucoup de parents ne savent même pas que leurs enfants prennent de la drogue. »

Un événement marquant

Le 31 décembre dernier, en rentrant chez lui, Sean O'Leary a trouvé un garçon de 17 ans inerte dans son garage.

« Il y avait quatre ou cinq adolescents qui couraient autour de lui, en paniquant. Au moins, un jeune qui n'avait pas pris de drogue avait appelé le 911 », se souvient-il.

Après une cinquantaine de manoeuvres de réanimation, le jeune homme, un ami de sa fille, a recommencé à respirer.

Cet épisode a changé la vie du père de famille. « Je sais que chaque fois que ces jeunes consomment de la drogue, ils prennent leur vie, ils jouent à la roulette russe », constate-t-il.

M. Sean O’Leary a organisé une rencontre le jeudi 23 février pour les parents dont les enfants ont une dépendance aux drogues devant le magasin de meubles MYHome Furniture, dont il est le président.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine