Retour

Un peu de répit pour les patients de l'Hôpital de Hull

La nouvelle vague de chaleur qui frappe la région risque d'être moins difficile pour les patients et le personnel de l'Hôpital de Hull. Le Centre intégré de la santé et des services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) a pratiquement terminé l'installation de climatiseurs dans la partie plus ancienne de l'établissement, des ailes qui datent de la fin des années 1950.

Le CISSSO a fait l'acquisition de 30 appareils, dont 10 de grande taille. Huit de ces gros climatiseurs qui ont été installés dans les couloirs des quatrième, sixième, septième et huitième étages sont déjà fonctionnels.

Le troisième étage était déjà climatisé. Pour des raisons de sécurité, aucun appareil ne sera installé au cinquième, une unité de santé mentale.

Dix-huit climatiseurs plus petits ont aussi été installés jusqu'ici dans les diverses unités de soins. Pour la direction du CISSSO, cela permet de régler un problème qui perdure depuis des années.

« En climatisant les corridors, qui sont des aires communes, on fera une différence pour l'ensemble de l'édifice », explique la porte-parole du CISSSO, Geneviève Côté.

Par ailleurs, le CISSSO fera appel à des ingénieurs à l'automne afin d'évaluer divers scénarios pour accroître la climatisation dans le vieux bâtiment. D'autres aires communes pourraient être munies d'appareils.

Les nouveaux appareils tombent à point. En raison de la canicule prévue pour les prochains jours, le CISSSO vient de déployer son protocole d'alerte à la chaleur. Le protocole prévoit la distribution accrue de bouteilles d'eau et des pauses plus fréquentes pour le personnel soignant.

Plus d'articles

Commentaires