Retour

Un poème de Noël contre l’éducation sexuelle

Des opposants au programme provincial d'éducation sexuelle à l'école profitent de la fin de l'année pour faire, dans un poème, un bilan annuel peu flatteur du gouvernement libéral, mais surtout du chef conservateur.

Tanya Granic Allen du groupe Parents As First Educators y accuse Patrick Brown et son équipe d’être passés en 2016 du « bleu » conservateur au « rouge » libéral.

Durant la campagne pour l’élection partielle à Toronto l’été dernier, les conservateurs ont fait circuler une lettre promettant d’abolir le programme d’éducation sexuelle, avant que M. Brown ne fasse volte-face.

« Patrick Brown a publié une lettre qui s’est révélée être une tromperie », peut-on lire dans le poème.

Un candidat conservateur s’opposant à l’éducation sexuelle, Sam Oosterhoff, a été élu lors d’une autre partielle, cette fois-ci dans le Niagara, en novembre dernier.

Le programme d'éducation sexuelle a suscité l’ire de certains parents, qui soutiennent que ce n’est pas le rôle des enseignants de parler à leurs enfants d'homosexualité, de masturbation et de sexe oral.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine